Responsive Design, la panacée pour le SEO ?

Responsive Design, la panacée pour le SEO ? En matière de SEO, les attractifs avantages du Responsive Web Design ne doivent pas éclipser l'intérêt d'un site mobile dédié, qui peut se révéler plus intéressant. Récapitulatif des avantages et inconvénients de ces deux voies.

Le Responsive Web Design a clairement le vent en poupe. Cette solution permettant d'adapter le même site aux résolutions des mobiles, des tablettes et des PC "Desktop" classiques compte également de sérieux atouts en matière de SEO.

Ils sont désormais bien connus. Premier argument, d'autorité, et souvent cité : le Responsive Design, est tout simplement la solution officiellement recommandée par Google aux sites qui souhaitent être optimisés pour les smartphones.

Autre argument, tout aussi souvent avancé : comme le Responsive Web Design concentre sur une seule URL les versions mobile et Desktop, cette URL unique va donc pouvoir bénéficier de tous les backlinks, qui ne peuvent ainsi donc pas se disperser vers une URL dédiée à la version mobile (URL de type m.monsite.fr).

De quoi apporter un avantage SEO considérable aux sites "responsive" ? Pas sûr, tempère Yann Gabay, directeur général France de Netbooster, qui a pu observer que "lorsque de nombreux backlinks pointent vers la version Desktop, le site mobile dédié en profite également". Par ailleurs, fait remarquer ce spécialiste, "Google peut aussi avoir intérêt à recommander le Responsive Web Design, car cela fait aussi moins de sites à crawler pour ses robots...".

Une version mobile dédiée préférable pour certains sites ?

Yann Gabay n'est d'ailleurs pas à court d'exemples de sites pour lesquels une déclinaison mobile dédiée (URL de type m.monsite.fr) était bien plus intéressante, en matière de SEO, qu'un site en Responsive Web Design. Certains sont d'ailleurs des clients de son agence.

Premier exemple : Pizza Domino. "Sur son smartphone, un mobinaute recherchera avant tout à commander sa pizza au plus près. Pas besoin que le site lui propose plus sur son mobile. Lui afficher un menu sur l'histoire de la marque, ou les moyens de devenir franchisé est superflu. Dans ce cas, un site mobile dédié s'impose assez naturellement."  

yann gabay
Yann Gabay a été nommé au poste de directeur général France de Netbooster en 2011. Cette agence de marketing digital est notamment spécialisée dans le référencement.   © Netbooster

Autre exemple, auquel pense assez vite le DG France de NetBooster : les sites positionnés dans le secteur de l'hôtellerie. "Pour ceux du groupe Accord (Ibis, Mercure, etc.) ou Louvres Hôtel (Kyriad et Campanile), des sites mobiles dédiés peuvent particulièrement bien aider les mobinautes à trouver voire à réserver l'offre la plus proche."

Enfin, dernier exemple donné par le spécialiste, qui dépasse cette fois-ci l'enjeu purement local : les sites mobiles des banques. "Il n'est pas forcément nécessaire de présenter aux mobinautes un site contenant toutes les offres de prêt et d'assurance, car les mobinautes rechercheront bien souvent seulement à accéder à leurs comptes... et là encore, une version mobile dédiée pourra être plus pertinente qu'un site en responsive proposant un contenu trop exhaustif".

Dangers et difficultés liés à une version mobile dédiée

Ces sites mobiles dédiés peuvent cependant poser des problèmes d'indexation, pas toujours faciles à maîtriser. La preuve : il est arrivé à des e-commerçants parmi les plus connus en France de n'avoir qu'une partie de leur catalogue indexée en version mobile. Le mobinaute peut donc taper une requête, puis cliquer sur un résultat qui le conduit sur un site non optimisé pour le mobile, plus lourd à charger, ce qui va dégrader l'expérience de navigation. De quoi faire augmenter le taux de rebond, et certainement pas aider le site à mieux être référencé sur mobile. "Même si certains grands e-commerçants victimes de ce piège ont mûri et ont pu régler cette difficulté, d'autres enseignes très connues dans l'Hexagone souffrent toujours de ce problème d'indexation", a pu remarquer Yann Gabay.

Avantages du Responsive Web Design en matière de SEO

Le directeur général France de Netbooster n'est d'ailleurs pas du tout sceptique devant les avantages du Responsive Web Design en matière de SEO. D'ailleurs, il reconnaît bien volontiers qu'il peut aussi y avoir des cas où le Responsive Design sera la meilleure piste pour améliorer le SEO, mobile ou non, d'un site. "Une fois un site en Responsive Design, ce qui peut être une tache assez complexe, il sera ensuite, à coup sûr, indexé, à la fois pour les mobile, mais aussi pour les PC classiques desktop". Cela peut donc être particulièrement avantageux.

"Pour un site léger, une simple plaquette, le Responsive Design est clairement la meilleure solution pour le SEO. Pas besoin de se poser trop de questions pour les sites de type corporate par exemple, le Responsive Design est idéal", estime le spécialiste.

Mots clés optimisés pour les recherches mobiles

Mais les internautes ne recherchent pas toujours de la même façon sur leur PC et leur smartphone. Leurs requêtes auront par exemple tendance à être plus courtes dans le second cas. Est-ce un problème pour le SEO des sites en Responsive ? "En fait, il est souvent très facile de rajouter les mots clés optimisés pour les recherches mobiles sur la plupart des sites", a pu constater le DG France de Netbooster.

Pour ce dernier, une question reste essentielle à se poser avant d'opter pour une version mobile dédiée ou un site en Responsive : "Les attentes des mobinautes sont-elles différentes de celles des internautes classiques ? L'offre mobile doit-elle être différente de celle affichée sur le site classique ? De la réponse à ces questions dépendra la meilleure stratégie SEO à adopter", conclut Yann Gabay, qui met aussi finalement l'expérience utilisateur au cœur de la stratégie SEO. N'est-ce d'ailleurs pas ce que ne cesse de recommander Google aux référenceurs ?

Mobilité / Référencement naturel