Google lance un outil pour dénoncer les contenus volés mieux positionnés

Le "Scraper Report" permet de dénoncer les pages qui ont volé du contenu, et remontent plus haut dans les résultats que la source originale.

Il peut être rageant de voir son contenu pillé sur une page web qui remontera, en plus, plus haut dans les résultats que la source proposant le contenu original. A ceux à qui cela arrive, Google vient de proposer un nouvel outil.

Baptisé le "Scraper Report", il s'agit d'un formulaire à remplir en ligne, demandant l'URL où le contenu original a été "scrapé", c'est-à-dire pillé, ainsi que la page où apparait ce contenu pillé, et enfin, l'URL de la page de résultats qui montre le problème. Il faut également assurer que "son site n'est pas victime d'une pénalité manuelle", avant d'envoyer le rapport. Rien n'authentifie l'identité de celui qui l'envoie.

C'est Matt Cutts qui a annoncé dans un tweet cette nouvelle possibilité, sans rien promettre, ni expliquer précisément ce que Google comptait faire des données recueillies

Google / Référencement naturel