Robert Kahn : "On ne doit pas ignorer les effets négatifs de l'Internet, mais on doit conserver son aspect open"

robert kahn, président de la corporation for national research initiatives de
Robert Kahn, président de la Corporation for National Research Initiatives de Etats-Unis © Guillaume Serries / Journal du Net

Pour Robert Kahn, co-inventeur du protocole TCP IP avec Vinton Cerf, c'est l'ouverture du réseau au public qui a changé la donne en termes de sécurité, un point majeur selon lui du futur de l'Internet.

"On ne doit pas ignorer les effets négatifs de l'Internet, mais on doit conserver son aspect open", explique t-il. C'est un terme polysémique, qui regroupe la liberté d'expression, la liberté d'accès mais aussi d'un point de vue technique la liberté de gestion et l'indépendance de la couche logicielle vis-à-vis du matériel".

Pour Robert Kahn, le système de PKI (Public Key Infrastructure) est une des options qui doit permettre de restaurer la confiance entre les différents utilisateurs de l'Internet.