L'IPBX, au centre de la convergence IP

Appliance aux multiples noms, l'IPBX demeure l'outil de communication privilégié des entreprises. Les différents acteurs du marché pourraient s'unir avec des standards communs.

L'IPBX, qu'est-ce que c'est ?

L'IPBX (Internet Protocol Private Branch eXchange) est un des noms d'une appliance qui permet à une entreprise d'acheminer tout ou partie de ses communications (voix et data) en utilisant le protocole Internet (IP), en interne sur le réseau local ou le réseau étendu de l'entreprise. Ce commutateur prend parfois le nom de PABX IP (Private Automatic Branch eXchange IP), voire de PBX IP.

Pourquoi utilise-t-on aussi le terme PABX IP ?

Les premiers autocommutateurs utilisés dans les entreprises pour gérer les communications téléphoniques se nomment des PABX (que l'on nomme aussi parfois PBX). Par la suite, avec l'arrivée de la technique IP, les PABX qui fonctionnent avec de l'analogique et du numérique se sont vus adjoindre des modules permettant de gérer aussi les communications IP. D'où le terme de PABX IB pour les appareils les plus récents. Par ailleurs, les PABX IP supportent les mêmes services que ceux offerts par les PABX traditionnels. Le nombre de services peut varier de 50 à 500 en fonction du produit et de la marque.

Quels sont les différents systèmes de IPBX ?

On trouve deux systèmes différents. D'une part les systèmes qui fonctionnent totalement sur IP, et sur lesquels on peut raccorder directement des téléphones IP et des téléphones analogiques via des passerelles. D'autre part, des systèmes hybrides, c'est-à-dire numériques et IP, qui permettent de tirer profit des deux technologies, tout en ménageant les équipements numériques.

En plus des services classiques du PBX, l'IPBX permet d'adjoindre au réseau téléphonique de l'entreprise des téléphones IP

Quelles utilisations pour l'IPBX ?

En plus des services classiques du PBX, l'IPBX permet d'adjoindre au réseau téléphonique de l'entreprise des téléphones IP, fixes et portables (en Wi-Fi), ou encore des PC équipés de logiciels VoIP de type Skype, appelés soft phone. Par ailleurs, les services de messagerie collaborative, d'agendas partagés, c'est-à-dire l'ensemble des services que l'on regroupe sous le terme de communication unifiée, peuvent être gérés par des IPBX.

Les différents systèmes de IPBX sont-ils compatibles ?

Les marques ont souvent utilisé des protocoles différents, et l'existence de standards a souvent été négligée par les constructeurs. Cependant, les normes SIP (Session Initiation Protocol), ou encore eXtensible Messaging and Presence Protocol (XMPP) se répandent de plus en plus.

Qui sont les acteurs de ce marché ?

Les principaux acteurs traditionnels de ce marché sont Avaya, Siemens AG, Nortel, Cisco System, Alcatel-Lucent, NEC, ou encore Aastra.

Mais des poids lourds de l'industrie des logiciels, tels IBM et Microsoft, développent des solutions de téléphonie sur IP, et y ajoutent des innovations qui permettent d'intégrer des services multimédias sur le poste de travail, comme la messagerie instantanée par exemple. Dès lors, le concept de téléphonie sur IP s'efface au profit de la "communication unifiée".

Ces systèmes permettent en plus de l'utilisation d'un PABX, de faire fonctionner des appels de visioconférence, des services de travail collaboratif, mais aussi la personnalisation des règles de joignabilité. Bref, les acteurs traditionnel du secteur des télécommunications risquent de voir leur marché menacé par les éditeurs de logiciels qui grâce à l'arrivée de l'Internet et de l'IP, peuvent présenter des produits virtuels très intéressants.

Qu'est-ce qu'un PCBX ?

Un PCBX est un IPBX basé directement sur un ordinateur, qui utilise un logiciel de distribution et de gestion des communications. C'est un équipement plus léger et moins onéreux que les IPBX, mais ses performances sont aussi d'une qualité moindre.

 

Autour du même sujet