La tablette Internet, produit de l'année 2010 ?

A mi-chemin entre les ordinateurs portables et les smartphones, la tablette Internet va débarquer en masse sur le marché informatique en 2010. Apple, Google, HTC et Freescale affûtent leurs armes.

Les tablettes PC reviennent sur le devant de la scène avec la ferme intention de séduire un public nombreux dès 2010. Apple et Google sont les deux protagonistes majeurs en la matière pour cette année, avec les sorties respectives de leurs modèles. 

L'histoire de la Tablette PC

A l'origine, le terme est employé par le Microsoft en 2000 pour désigner une nouvelle classe d'ordinateurs portables se présentant sous la forme d'un écran tactile et d'un stylet. Puis, il se décline en convertible, avec un look traditionnel d'ordinateur portable où l'écran peut tourner et se rabattre sur le clavier ou bien en ardoise, dans lequel l'écran fait tout. Aujourd'hui les tablettes qui vont voir le jour à l'usage professionnel sont de véritables concentrés de technologies. Elles sont équipées de capteurs de pression utilisables en mode tactile. 

islate
Une tablette ressemblant à un grand iPhone ? © iSlate.org

L'iSlate 

C'est une rumeur qui court depuis plusieurs années, celle de la tablette tactile d'Apple. Après le succès des baladeurs et de l'iPhone, c'est l'iSlate qui va être annoncé au CES de Las Vegas. Celle-ci devrait être dotée d'un écran de 10 ou 11 pouces, qui serait en fait un gros iPod Touch puisque les utilisateurs retrouveraient des fonctions multimédia (vidéo, musique...), la navigation sur Internet et la lecture des livres numériques et des magazines.

Plusieurs tailles sont à l'étude pour un produit qui serait disponible à l'achat en mars prochain, estimé aux alentours des 1000 dollars avec une offre Wi-Fi illimité. Par contre elle serait dépourvue de 3G.

Google, HTC et les autres


HTC serait en développement avancé sur une tablette Internet tournant avec Chrome OS ou sous Androïd. L'information, dévoilée par le site australien Smarthouse, serait basée sur un travail de concert entre les deux géants de l'informatique depuis 18 mois. En concurrence avec l'iPhone pour le marché des mobiles, Google le serait une fois de plus pour sa tablette.

Mais ce marché requiert aussi l'attention de Freescale, qui s'apprête à lancer un modèle à moins de 200 dollars intégrant sa puce i.MX515, s'allumant instantanément, avec une autonomie d'une journée pleine et un écran 7 pouces et tournant sous... Androïd. Surtout, cette tablette posséderait également des connexions Wi-Fi, 3G et Bluetooth, un GPS et une webcam.

Une tablette PC, pour quoi faire ?


Comme à chaque lancement de produit, des doutes subsistent sur les usages et l'engouement des consommateurs. La tablette ne déroge pas à la règle, se situant à mi-chemin entre les ordinateurs portables et les smartphones.

L'avantage réside dans la mobilité car elle est plus légère et passe-partout qu'un notebook, et plus efficace d'un point de vue purement ergonomique qu'un netbook, ne serait-ce pour le côté professionnel du produit. Mais cela s'arrête là. Alors quel est l'avenir de ce produit ?

Les constructeurs américains misent sur la tablette pour remplacer à terme les ordinateurs portables avec des outils aussi simples que ceux que l'on trouvent sur les smartphones. Ils pourraient commencer par concurrencer les netbooks, ces ordinateurs portables bon marché conçu pour Internet.

Google