Google se lance dans un projet d'Internet à très haut débit

Le moteur de recherche s'est rapproché d'OpenDNS, VeriSign et plusieurs opérateurs de réseau de diffusion de contenu pour optimiser le système de résolution de noms de domaine.

L'initiative est baptisée Global Internet Speedup. Elle est lancée par Google, VeriSign et OpenDNS : un acteur connu pour ses efforts en matière d'optimisation de résolution de noms de domaine (DNS). L'enjeu de ce projet ? Améliorer la vitesse d'Internet, en agissant justement sur la performance des DNS. Il a notamment pour but de permettre aux réseaux de diffusion Web (CDN), conçus pour accélérer la publication des contenus en les plaçant sur des serveurs géographiquement proches de l'internaute, de réaliser des choix de routage plus intelligents et plus fins.

Aujourd'hui, "les CDN et autres services Internet dirigent les requêtes vers le serveur de contenu correspondant à la localisation du serveur de DNS de l'utilisateur, et non pas en fonction de la localisation de l'internaute en tant que telle. Ce mode de routage contribue à ralentir la performance globale d'Internet", explique OpenDNS. "Alors que les contenus Web deviennent de plus en plus riches, avec notamment la montée en puissance de la vidéo, les DNS représentent l'une des toutes premières briques du réseau en matière d'accélération des temps de chargement."

Plusieurs opérateurs de CDN apportent déjà leur soutien à cette initiative. C'est notamment le cas de BitGravity, CDNetworks, Cloudflare ou Comodo.

La Global Internet Speedup Initiative a pour but de définir un standard ouvert de localisation réseau que n'importe quel réseau pourra adopter", explique David Ulevitch, P-DG d'OpenDNS. L'ensemble des opérateurs impliqués seront ainsi capables de définir quel est le serveur de résolution de noms de domaine le plus proche, chez OpenDNS ou Google (Google Public DNS), en fonction du point d'entrée de l'internaute, et interagir avec ces serveurs de DNS.

"Les éditeurs de contenus qui se battaient il y a quelques années pour améliorer la disponibilité de leurs sites, se battent aujourd'hui pour améliorer la performance d'affichage des internautes et des utilisateurs mobiles", commente Julien Coulon, co-fondateur de Cedexis, société française spécialisée dans l'optimisation du trafic Web. "L'impact est colossal et les éditeurs de contenus s'appuient désormais sur plusieurs diffuseurs (multiple-CDN, Cloud, Hosting), car aussi bonne soit-elle, aucune solution n'est malheureusement performante partout tout le temps pour tous les internautes. Nous nous félicitons donc de l'aboutissement de cette initiative proposée à l'IETF début 2010."

Google / Réseaux