IBM facilite le déploiement de machines virtuelles dans le Cloud

Big Blue a étendu les fonctionnalités de sa solution Tivoli Provisionning Manager. Mais Microsoft Hyper-V n'est pas supporté.

IBM tient actuellement sa conférence utilisateurs, baptisée Pulse, à Las Vegas. Parmi les premières annonces effectuées à l'occasion de la tenue de cet évènement, on retiendra l'extension des capacités de la solution Tivoli Provisionning Manager pour permettre de faciliter et automatiser la gestion d'infrastructures en dehors des centres de données, directement dans des environnements de Cloud privés et hybrides. Pour autant, IBM ne s'est pas avancé sur la liste des fournisseurs Cloud supportés.

La solution permettra désormais de déployer des machines virtuelles en supportant les principaux outils du marché tel que VMware ou encore KVM, mais pas Microsoft Hyper-V. "L'un des challenges auquel sont confrontés les fournisseurs de Cloud est de passer d'une perspective de Cloud en silo avec une autre privilégiant l'interopérabilité et fournissant une meilleure portabilité des données", a fait savoir Melvin Greer, stratégiste en chef Cloud Computing chez Lockheed Martin intervenant à l'occasion d'une présentation de l'éditeur.

Microsoft / IBM