Yannick Lévy (DiBcom) "D'ici peu, la télévision sur mobile sera un usage courant"

Le fabricant de puces pour la réception de la télévision sur mobiles évoque les problèmes liés à l'explosion du marché des smartphones. Avec en ligne de mire, la saturation des réseaux.

Où en est la télévision sur mobile ?

La tendance de fond est que ça arrive plus lentement que prévu. C'estla réalité, même s'il y a un avant et un après iPhone car l'accès étaitencore plus difficile avant la sortie du terminal mobile d'Apple. Pourtant, la télévision et la vidéo sontaujourd'hui des applications de base, c'est une tendance qui vadevenir naturelle; La problématique se trouve dans l'infrastructure qui va avec, et aussi dans les gains potentiels des opérateurs avec cette technologie. Cependant, on peut raisonnablement penser que d''ici 10 ans tout lemonde utilisera ce service. Pour DibCom, qui fournit des pucescapables de recouvrir le signal de TV diffusé, on remarque que tous les constructeurs sont intéressés. On vend des puces DVBHaux principaux fabricants, c'est à dire LG, Samsung, Nokia,Apple et RIM. Mais aussi en Asie où le marché est très important, bien que les constructeurs soient moins connus en Europe.  


Contrairement aux FAI, la télévision sur mobile pose encore des problèmes... 

"Avec l'essor des smartphones se pose alors la question de la saturation"

En fait, l'amélioration des débits de l'ADSL a permi aux FAI d'intégrer la télévision en streaming dans leurs offres Triple Play. Lorsque l'utilisateur se trouve dans une zone où la réception est suffisante, alors il peut profiter de la télévision à moindre coût pour le fournisseur. Par contre, dans les zones où le débit est trop faible, la télévision sur IP en streaming fonctionne mal. C'est alors que les opérateurs ont recours au broadcasting, qui fonctionne avec le récepteur TNT dans les box.

Mais pour les opérateurs mobiles, le problème qui se pose est plus compliqué pour la réception de la TV en 3G. Avec l'essor des smartphones se pose alors la question de la saturation. Les réseaux qui devaient tenir encore jusqu'en 2011-2012 arrivent déjà parfois à saturation. Les utilisateurs d'iPhone ne peuvent pas toujours bénéficier de ce service, même en zone couverte. On va donc vers l'intégration d'un petit récepteur de Télévision Mobile Personnelle (TMP) dans les téléphones portables. La TMP s'inscrit alors logiquement dans le prolongement des offres Triple Play en mobilité. 

Quel secteur s'intéresse de plus en plus à la télévision en situation de mobilité ? 

Dans le secteur de l'automobile, elle devient à la mode. C'est un secteur qui continue à croître, maisune nouvelle technologie met en moyenne 10 à 15 ans pour s'intégrer, malgré les plans ambitieux des constructeurs. Pour lemoment, c'est la radio numérique dans les automobiles qui est couramment utiliséeaux Etats-Unis, la télévision, de son côté, est présente en Asie surtout où 70% des voitures l'ont, mais encore très peu en France.  

Autour du même sujet