Intel investit dans les puces SoC pour terminaux mobiles

Le fondeur américain a mis la main sur la start-up Silicon Hive pour optimiser ses processeurs Atom sur plates-formes mobiles.

Alors que les perspectives de développement du marché PC ne se présentent pas sous les meilleures auspices, Intel voit dans les terminaux mobiles un relais de croissance au potentiel juteux. Pour se donner toutes les chances de séduire les constructeurs de terminaux mobiles (smartphones, tablettes...), Intel a mis la main sur la start-up allemande Silicon Hive, spécialisée dans la conception de puces de type SoC (System On a Chip).

Grâce à cette acquisition, Intel compte améliorer ses processeurs Atom pour mieux répondre aux exigences de conception des processeurs de type SoC pour terminaux mobiles.

Le virage pris par le groupe vers les terminaux mobiles conduirait le conseil d'administration de la société à faire évoluer son top management. Selon le Wall Street Journal, le vice-président de la division PC, smartphones et tablettes de HP, Todd Bradley, aurait été approché en vue de succéder à l'actuel P-DG du groupe, Paul Otellini.

Intel / Etats-Unis