Disque dur : Samsung s'allie à Seagate et empoche 1,3 milliard

Samsung et Seagate ont annoncé un "vaste alignement stratégique" qui devrait leur permettre de mieux lutter contre leur concurrent Western Digital.

Samsung cherchait à vendre sa division dédiée au disque dur. C'est désormais presque chose faite : la société a annoncé se rapprocher de Seagate. Leur alliance prévoit notamment de mutualiser les sources d'approvisionnement et des accords de licences croisées. Samsung fournira Seagate en semi-conducteurs pour plusieurs de ses produits (disque dur, mémoire flash NAND), Seagate se chargeant de son côté d'approvisionner son nouveau partenaire en lecteurs de disque pour ses PC et ordinateurs portables.

La division disque dur de Samsung sera intégrée à Seagate, qui a accepté de payer 1,375 milliard de dollars pour ce rapprochement, la moitié en cash, l'autre en action.

Samsung et Seagate doivent également co-développer de nouvelles solutions de stockage, et un Top Manager de Samsung devrait rejoindre le conseil d'administration de Seagate.

Cette nouvelle alliance est annoncée peu après l'acquisition de Hitachi Global Storage Technologies par Western Digital pour 4,3 milliards de dollars.

Stockage / Rachat