Apple et Intel rejoignent Google dans la course aux brevets Nortel

Les sociétés intéressées par les quelque 6 000 brevets du géant des télécoms canadien en faillite se font connaître.

Selon une personne "proche du dossier" cités par le Wall Street Journal, Apple, Intel et Ericsson vont rivaliser avec Google pour acheter les brevets mis en vente dans le cadre de la faillite de l'équipementier Nortel. Quelque 6 000 brevets sont en jeux. Ils portent sur les réseaux, LTE/4G ou Wi Fi, mais aussi sur des réseaux sociaux. Google avait publiquement proposé 900 millions pour empocher le lot, laissant entendre que cela lui permettrait de se protéger contre d'éventuelles attaques pour violations de brevets, qui se multiplient aujourd'hui dans ce secteur.  

La vente de ces brevets Nortel, initialement prévue cette semaine, a été reportée d'une semaine en  raison "de plusieurs manifestations significatives d'intérêt".

Intel / Google