Start-up : comment lancer un Minimum Viable Product ?

En tant que startupper, vous avez certainement entendu parler du Minimum Viable Product, Produit Minimum Viable en français. Mais savez-vous ce qu’est exactement ce MVP ? Découvrez quelques conseils pour réussir la mise en place de ce produit test indispensable.

Concrètement, qu’est-ce qu’un MVP ?

Popularisé en 2011 par Eric Ries, dans son livre « The Lean Startup », le MVP désigne un produit ou un service très simple, comprenant le minimum de fonctionnalités pour être utilisé.

Il est une version allégée de votre produit star. D’une conception minimaliste, il se met en place très rapidement pour pouvoir être testé auprès d’une clientèle cible, sans prendre de grands risques financiers ou perdre énormément de temps à développer un produit que personne ne veut.

Si vous commencez à trouver des utilisateurs enthousiastes d'utiliser votre produit, alors vous avez entre les mains une idée qui peut rapidement se transformer en business.  À l’inverse, si le public ne semble pas mordre à l’hameçon, c’est le moment de remettre en question l'utilité de votre projet, pour l’améliorer afin qu’il réponde davantage aux attentes de vos prospects.

L’importance de débuter avec un MVP

L’avantage principal du lancement d’un MVP, plutôt que d’un produit final, est de grandement limiter les risques. 

Généralement, ce projet allégé est peu coûteux à produire et vous permet de valider les premières hypothèses de croissance et les hypothèses de valeur.

À l’inverse, si votre Minimum Viable Product fait un flop, il est toujours temps de comprendre les raisons de cet échec et de réfléchir à un nouveau produit ou service. 

Comment créer son MVP ?

Si vous avez créé une start-up, c’est que vous avez déjà une idée en tête ! Maintenant, il faut savoir comment la concrétiser et la transformer en produit minimum viable. La première règle est de garder en tête qu’il s’agit ici de le concevoir de manière épurée, avec uniquement une fonction principale et spécifique.

Affinez l'idée

1 - Étudiez votre marché

Sûrement réalisée avant le lancement de votre start-up, l’étude de marché permet de définir précisément votre cible. Alors si vous ne l’avez pas encore faite, c’est le moment ou jamais.

Celle-ci aide à peaufiner votre MVP en vous permettant de vous différencier de la concurrence, de répondre à une problématique qui touche votre public cible et à développer les prémices de votre stratégie de communication.

2 - Apprenez de vos cibles

Avant de développer le MVP, prenez le temps de mûrir votre idée en organisant des brainstormings , des rencontres, des sondages avec les utilisateurs ciblés. De ces discussions peuvent ressortir l’inspiration, des retours d’expérience intéressants, de nouvelles idées et des alertes sur certaines incohérences.    

Quelques outils utiles pour réaliser vos sondages et enquêtes :

3 - Listez les fonctionnalités de votre produit final

Au final, que souhaitez-vous proposer à vos futurs clients ? C’est le moment de lister les différentes fonctions de votre produit/service, ainsi que les options supplémentaires. Citez bien chaque petit détail qui doit rendre votre idée complètement fonctionnelle et attrayante.

4 - Épurez la liste

Super, vous avez couché sur papier la version ultime de votre projet ! Sauf qu’ici, nous parlons de créer un produit minimum viable. Prenez votre liste et supprimez toutes les fonctions qui ne sont pas nécessaires immédiatement.

Il faut qu’à la fin, le produit ou le service puisse être utilisé simplement. Il ne doit remplir qu’un seul objectif. Bien sûr, oubliez toutes les options supplémentaires. Celles-ci seront développées après.

Concevez vos wireframes

Vient l’heure de concevoir les maquettes de votre Minimum Viable Product sur papier. Enfin, sur écran. À l’aide d’un outil de création de wireframe, donnez vie à votre produit ou service via une maquette réaliste, qui va vous servir de guide pour la conception.

Cette construction virtuelle vous aide à organiser et hiérarchiser le développement de votre projet. Elle doit répondre à 2 questions successives :

  • Que devons-nous construire ?
  • Par quoi devons-nous commencer ?

Ces maquettes vous permettront de dégrossir un peu le travail et d'expliquer plus facilement à un webdesigner vos attentes. N'hésitez pas à demander à un designer UX de l'aide pour cette mission. Il sera capable de mettre en exergue les caractéristiques minimales de votre produit, service ou application. Au final, il fournit une maquette visuelle compréhensible, permettant d’entamer le développement du service ou la conception du produit.

Quelques outils utiles pour réaliser vos wireframes :

Trouvez des compétences pour le développer


Selon votre projet, vous devrez vous reposer sur des compétences externes pour le développement du produit/service et la mise en œuvre de la stratégie d’acquisition. Même si vous êtes polyvalent, il y a peu de chance que vous maîtrisiez l’ensemble du processus. Sans compter qu’il est toujours pertinent de bénéficier d’un regard extérieur.

Faire appel à un ou plusieurs prestataires vous laisse le temps de vous occuper pleinement de la partie que vous maîtrisez le mieux. Par ailleurs, l’aide de spécialiste garantit un produit livré en parfait état de fonctionnement. Alors que si vous bidouillez vous-même le projet avec des connaissances débutantes, vous risquez de rencontrer plus de bugs que prévu, ce qui peut fausser les résultats de votre test. 

Quelques sites utiles pour trouver rapidement un prestataire :

Mettez en œuvre la stratégie d’acquisition

Pendant que la production de votre MVP suit son cours, profitez-en pour organiser la partie acquisition de trafic. Pour cela, vous devrez suivre plusieurs étapes :

  1. Penser aux contenus à intégrer
  2. Réfléchir à l’ajout d’un blog et à sa ligne éditoriale
  3. Créer une landing page et le formulaire d’inscription
  4. Créer les pages sur les réseaux sociaux adaptés à votre cible et à votre projet
  5.  Élaborer une stratégie de community management
  6. Filmer une vidéo de démonstration ou créer une animation dynamique pour présenter le produit/service
  7. Réfléchir aux campagnes publicitaires : Adwords, publications sponsorisées sur les réseaux sociaux…
  8. Trouver et contacter des influenceurs pour qu’ils testent gratuitement votre idée en échange d’un article sur leur blog

Lancer un Minimum Viable Product reste une bonne méthode pour tester rapidement son idée avec méthode et concevoir pas à pas un service utile pour un public cible. J'espère que cet article vous aidera, bonne chance dans votre aventure et longue vie à votre startup.

Réseaux sociaux / Acquisition