Confidentiel : TouchMods lève 500 000 euros et lance un outil de dropshipping pour les e-commerçants

Le vendeur d'accessoires pour smartphones veut permettre aux e-commerçants de mutualiser leurs stocks dans le cloud pour vendre les produits de leur partenaires facilement.

L'e-commerçant d'accessoires pour smartphones TouchMods, lancé en 2007 par Antoine Dematté, vient de boucler une levée de fonds de 500 000 euros auprès d'investisseurs privés et de Bpifrance. La start-up travaille sur le lancement d'une nouvelle offre e-commerce de dropshipping –la vente de produits que l'on n'a pas en stock- baptisée Dropy.

Antoine Dematté, fondateur de TouchMods © Olivier Maynard

Elle sera commercialisée en février 2016 et permettra aux e-commerçants de mutualiser leurs stocks dans le cloud. "Chacun met son inventaire dans le cloud et peut vendre celui des autres comme si c'était le sien, sans risque puisqu'il ne les achète pas", explique Antoine Dematté. C'est le partenaire ayant le produit en stock qui livre directement le client final.

5% de commission

Dropy ne prélèvera ni abonnements, ni frais fixe à ses clients, mais se rémunérera à la performance en touchant 5% du chiffre d'affaires réalisé par le biais de son plugin. L'e-commerçant réalisant la vente prélèvera lui aussi la commission de son choix au partenaire. "En comparaison, Amazon prend entre 7 et 30% de commission aux e-commerçants qui vendent sur sa plateforme, note Antoine Dematté. Dropy va permettre de mutualiser les forces des petits e-commerçants."

Internationalisation fin 2016

TouchMods a enregistré un chiffre d'affaires de 127 000 euros en 2014 et table sur 250 000 euros en 2015. La start-up emploie sept collaborateurs et va profiter des fonds levés pour élargir son équipe en embauchant trois développeurs et deux commerciaux. TouchMods espère compter 1 000 clients français pour Dropy avant fin 2016 et se lancer à l'international à cette période, en Allemagne et en Angleterre. 

Levée de fonds / Dropshipping