A New-York, 2% des hôtes Airbnb ont réalisé 24% du chiffre d'affaires

La plateforme de location de biens entre particuliers a dévoilé de nombreuses statistiques concernant la réalité de son marché new-yorkais.

Souvent accusé de favoriser une forme d'hôtellerie illégale et une crise du logement, Airbnb veut jouer la transparence et a dévoilé des statistiques sur la réalité de son offre à New-York. Problème, note The Verge, certaines des informations ne jouent pas en faveur de la plateforme de location de biens entre particuliers. Bien au contraire.

Ainsi, alors que seuls 2% des membres d'Airbnb proposaient trois logements ou plus dans tout New-York entre novembre 2014 et novembre 2015, ces derniers représentaient tout même 24% des revenus réalisés sur la totalité de la période. Pas franchement de quoi rassurer le procureur général de la ville de New-York qui s'inquiétait dans un rapport détaillé du détournement de l'esprit originel de l'un des symboles de l'économie collaborative.

Des revenus mieux répartis en 2015 - 2016

D'autant que The Verge rappelle que la concentration des revenus pourrait être encore plus importante dans la mesure où certains hôtes préfèrent recourir à des alias ou d'autres personnes pour proposer un logement. Le New-York Times cite l'exemple de ce membre qui louait cinq logements (un seul sous sa véritable identité) pour près de 500 000 dollars de revenus annuels.

A noter que dans le cadre de projections 2015-2016 qui n'engagent que Airbnb, la plateforme estime que les membres louant trois logements et plus ne cumuleront que 6% des revenus. 

AirBnB