BlaBlaCar lève 100 millions de dollars pour devenir le leader mondial du covoiturage

Le leader européen du covoiturage annonce une levée record menée par Index Ventures, qui va lui permettre de se lancer dans le reste du monde.

Le service de covoiturage BlaBlaCar annonce une levée record de 100 millions de dollars (73 millions d'euros) menée par Index Ventures, qu'accompagnent ses investisseurs existants Accel Partners, Isai et Lead Edge Capital. Déjà forte de 8 millions de membres dans 12 pays d'Europe, la start-up parisienne (voir ses locaux) fondée en 2006 consacrera ce troisième tour de table à financer son développement dans le reste du monde.

Concrètement, BlaBlaCar se donne pour mission d'optimiser les millions de places libres à bord des voitures. Le service recense les conducteurs disposant de places disponibles dans leur véhicule et permet aux passagers désirant faire le même trajet de les contacter. Les frais d'essence et de péage sont alors partagés, ce qui abaisse les coûts supportés par le conducteur tout en offrant des prix très avantageux aux passagers.

Cette perle française de l'économie collaborative, qui bénéficie de l'adoption grandissante de ce type de services, revendique une très forte croissance qu'alimente encore la hausse du prix de l'essence et celle des autres moyens de transport de longue distance. BlaBlaCar permet chaque mois à plus d'un million de voyageurs de partager un trajet, un volume en progression de plus de 200% par an.

"Depuis le lancement de BlaBlaCar, nous avons transformé le marché du transport longue distance en Europe et construit une communauté très active et fidèle, commente dans un communiqué son président-fondateur Frédéric Mazella. Cette levée de fonds va nous aider à accélérer le développement d'un réseau de transport de confiance entre particuliers à l'échelle mondiale." La start-up note d'ailleurs que son déploiement est plus rapide dans chaque nouveau pays. Il ne lui a fallu que trois mois pour séduire 250 000 utilisateurs en Russie et moins d'un an pour dépasser le million de personnes en Allemagne.

Cap sur les marchés de plus de 50 millions d'habitants

BlaBlaCar compte désormais "explorer tous les grands marchés mondiaux où l'accès au réseau de transport peut être amélioré", précise Nicolas Brusson, son directeur général. Dans sa ligne de mire, les pays de plus de 50 millions d'habitants. Pour ce faire, la start-up ajoute qu'elle continuera à rechercher des possibilités d'acquisitions et de collaborations locales, parallèlement à la construction de sa marque globale.

"C'est un moment clé de leur aventure audacieuse qui va transformer la manière dont les villes seront connectées à l'avenir dans le monde entier", conclut Dominique Vidal d'Index Ventures, qui rejoint le conseil d'administration de l'entreprise. Le fonds d'investissement soutient depuis longtemps les services de l'économie collaborative, puisque cet investissement est son 27ème dans le domaine. Un secteur en plein essor, qui concentre aussi de plus en plus les attentions des entreprises traditionnelles qui voient leur modèle économique bouleversé par ces initiatives (lire l'interview de Jeremiah Owyang : "L'économie collaborative finira par bouleverser tous les secteurs d'activité", du 01/07/2014)

 

A voir aussi :

Blablacar