Honoraires médicaux : Fourmi Santé réclame la transparence de la CNAM

Désirant comparer les honoraires des médecins en s'appuyant sur le site de l'assurance-maladie, le site demande au gouvernement d'empêcher la CNAM d'entraver sa démarche.

Fourmi Santé, qui depuis mai 2012 compare les honoraires des médecins, a reçu une mise en demeure de la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAM) visant à "retirer tout lien avec le site Ameli.fr permettant d'exploiter les tarifs 'publics' des médecins et de les comparer en toute objectivité", a expliqué le site au "Quotidien du Médecin". Concrètement, le comparateur affiche des liens redirigeant vers le site de l'assurance maladie, qui permettent aux internautes d'accéder aux tarifs de consultation des généralistes et des spécialistes, ainsi que de les comparer sur un secteur géographique donné. Une fonctionnalité ayant déplu à la CNAM qui aurait en juillet "coupé [ces] liens hypertextes" pour que Fourmi Santé ne puisse pas les utiliser, selon le site. Les dirigeants du comparateur, qui par précaution ont retiré toute mention à ces honoraires en août, s'adressent aujourd'hui au gouvernement afin qu'il "se prononce sur cette transparence, sur l'accessibilité aux tarifs et donc aux soins pour tous".

Gouvernement