La start-up américaine Telesocial porte plainte contre Orange aux Etats-Unis

Telesocial, qui accuse Orange de lui avoir volé le concept de l'application "Party Call", a porté plainte aux Etats-Unis après avoir été déboutée en France.

La start-up américaine Telesocial a porté plainte, aux Etats-Unis, contre le groupe français de télécoms Orange. "Orange a piraté les serveurs informatiques de Telesocial, volé des programmes privés et des fonctionnalités, et utilisé ces informations obtenues de manière illégales pour reconstituer un produit contrefait, qu'Orange et Facebook ont ensuite affirmé avoir développé à partir de rien", accuse la plainte déposée devant un tribunal de Californie.

Fondée en 2008, Telesocial est à l'origine d'une application mobile qui permet aux utilisateurs de réseaux sociaux, comme Facebook, de s'appeler par téléphone directement via le réseau social, sans taper le numéro. Un concept qui ressemble fort à celui présenté par Orange fin 2012, baptisé "Party Call", et qui facilite les conversations téléphoniques entre les abonnés d'Orange et leurs amis Facebook.

Discussions pour un partenariat avortées

Telesocial assure avoir présenté son application, "Call Friends", à Orange, mais que les négociations avaient échoué. Orange se défend et assure avoir développé la technologie en partenariat avec Facebook, avant même le lancement officiel de Call Friends, et avoir déposé un brevet en France. 

Débouté par deux tribunaux français, dont la cour d'Appel de Paris, Telesocial réclame désormais aux Etats-Unis un procès devant un jury.

Serveurs / Etats-Unis