Le service de traduction B2B Textmaster lève 4 millions d'euros

Serena et Alven participent à ce nouveau tour de table qui porte à 6,5 millions d'euros les fonds levés depuis Textmaster depuis sa création.

Textmaster vient de boucler une levée de fonds de 4 millions d'euros auprès de Serena Capital et de son investisseur historique Alven Capital. Serena rejoint ainsi au capital de la jeune pousse qui avait déjà levé 2,5 millions de dollars Fabrice Grinda (Auckland.fr, OLX), Thibaud Elzière (Fotolia), Cédric Siré (Webedia) et Geoffroy Bragadir (Empruntis).

"Cette levée de fonds va nous permettre d'accélérer notre développement international et d'investir massivement en recherche et développement", explique Thibault Lougnon, CEO de TextMaster.

Google, General Electric et Auchan clients

Textmaster, lancé en 2011 au sein du start-up studio eFounders, propose aux entreprises de commander leurs traductions auprès de traducteurs qualifiés, en ligne ou via une API (Lire : "Comment le start-up studio eFounders fait éclore sa tribu", du 02/06/15). La start-up est aussi intégrée à divers outils, comme Microsoft Office, Magento, Wordpress, PrestaShop et Transifex. Textmaster réunit un réseau de traducteurs natifs dans 40 langues et domaines d'expertise.

10 millions d'euros de CA en 2015

La société revendique plus de 5 000 clients dans 80 pays. Parmi eux, Google, General Electric, Auchan, Canal+, Universal Music, IKKS, Rip Curl ou encore Delsey. Textmaster vise un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros en 2015, dont la moitié à l'international.

Levée de fonds / CANAL +