Thierry Houles (DXC Technology) "Optimiser l'expérience collaborateur pour gagner en agilité"

Les marques parlent aux lecteurs du JDN - en savoir plus ?

L'engagement des salariés est le plus grand défi à relever pour devenir une organisation "digitagile", explique Thierry Houles, partner Stratégie digitale et transformation chez DXC Technology.

En quoi l'engagement des collaborateurs est-il, plus que jamais, un facteur clé de succès pour les entreprises ?

Thierry Houles. La conduite du changement était déjà un facteur clé de toute transformation.  La majorité des organisations se sont lancées dans un processus de transformation digitale, et toutes partagent un même constat face à l'ampleur de cette transformation : pour réussir, il faut opérer une transformation culturelle portée par les salariés. Ceux-ci doivent être placés au cœur du dispositif. Dans une enquête mondiale réalisée par DXC, seuls 30% des dirigeants interrogés déclarent avoir des équipes qui " maîtrisent vraiment le digital ". Nous n'en sommes donc qu'aux prémisses !

Quelle politique RH adoptent les organisations "digitagiles" ?

Le modèle traditionnel de la DRH qui collecte les besoins métiers, puis élabore un plan de formation ne fonctionne plus. Les ressources humaines doivent coconstruire avec d'autres équipes (services informatiques, directions métiers…) dans une logique de service aux salariés.

Par ailleurs, la DRH doit fonctionner en cycle court, je dirais même en sprint, car les compétences évoluent toujours plus vite avec l'intelligence artificielle et la robotisation. Trop souvent dans les entreprises, quand un besoin émerge, il faut attendre plusieurs mois, voire une année, avant qu'un module de formation soit proposé. À l'heure du digital, ce délai est amené à se contracter. Les entreprises n'ont pas le choix si elles veulent rester compétitives.

Quelles sont les recettes qui fonctionnent le mieux pour mobiliser les salariés ?

Les entreprises "digitagiles" ne pensent pas immédiatement en termes de solutions, mais d'abord en termes d'expérience du collaborateur. Leurs RH s'efforcent de se mettre à la place du salarié pour être en empathie avec ses besoins : par exemple la mobilité, le travail à distance, mais aussi les moments de partage et de convivialité. Le design thinking est un bon moyen d'embarquer les collaborateurs. Il est par ailleurs crucial que la direction donne l'exemple et adopte, elle aussi, les nouvelles pratiques collaboratives.

Opérer une transformation culturelle portée par les salariés : ceux-ci doivent être placés au cœur du dispositif.. © DXC

"Optimiser l'expérience collaborateur pour gagner en agilité"
"Optimiser l'expérience collaborateur pour gagner en agilité"

En quoi l'engagement des collaborateurs est-il, plus que jamais, un facteur clé de succès pour les entreprises ? Thierry Houles. La conduite du changement était déjà un facteur clé de toute transformation.  La majorité des organisations se...