Recettes d'Aurel (84390)

Les recettes qui alimentent le budget d'une commune sont réparties en produits de fonctionnement et en ressources d'investissement. Les produits de fonctionnement (impôts locaux, dotations versées par l'Etat, produits de l'exploitation de cantines, de salles des fêtes, etc.) permettent d'assurer le fonctionnement courant des services communaux. Les ressources d'investissement (emprunts, subventions, etc.) constituent les recettes qui visent, d'une part, à financer les investissements réalisés par la commune et, d'autre part, à rembourser le capital des emprunts qu'elle a contractés.

Produits de fonctionnement d'Aurel


Chargement en cours ...

Produits de fonctionnement par habitant d'Aurel


Chargement en cours ...

Répartition des produits de fonctionnement d'Aurel en 2022


Chargement en cours ...

Produits de fonctionnement d'Aurel en 2022*

Montant Montant par habitant Moyenne villages de moins de 250 habitants
Total des produits de fonctionnement 222 290 € 1 164 € 151 173 €
Impôts locaux 68 370 € 358 € 41 633 €
Autres impôts et taxes -90 € 0 € 19 036 €
Dotation globale de fonctionnement 56 420 € 295 € 28 834 €
* La somme des impôts, des taxes et de la dotation globale de fonctionnement ne correspond pas au total des produits de fonctionnement.

Les impôts sur les ménages d'Aurel

Montant Montant par habitant Moyenne villages de moins de 250 habitants
Taxe d'habitation 13 850 € 73 € 4 992 €
Taxe foncière sur les propriétés bâties 79 260 € 415 € 40 656 €
Taxe foncière sur les propriétés non bâties 13 420 € 70 € 8 654 €
Taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties 0 € 0 € 30 €

Impôts locaux à Aurel


Chargement en cours ...
A lire aussi : les impôts payés à Aurel

Ressources d'investissement d'Aurel


Chargement en cours ...

Ressources d'investissement par habitant d'Aurel


Chargement en cours ...

Répartition des ressources d'investissement d'Aurel en 2022


Chargement en cours ...

Ressources d'investissement d'Aurel en 2022**

Montant Montant par habitant Moyenne villages de moins de 250 habitants
Total des ressources d'investissement 86 410 € 452 € 80 617 €
Emprunts bancaires et dettes 0 € 0 € 14 192 €
Subventions reçues 51 300 € 269 € 23 251 €
Fonds de compensation pour la TVA 0 € 0 € 7 154 €
Retour de biens affectés ou concédés 0 € 0 € 1 €
** La somme des emprunts, des subventions, du Fonds de compentation de la TVA et des retours de biens affectés ne correspond pas au total des ressources d'investissement.

Définitions :

Dotation globale de fonctionnement : la dotation globale de fonctionnement est une somme versée par l'État aux collectivités locales. Cette dotation est notamment établie en fonction de la population et de la superficie d'une commune.

Fonds de compensation pour la TVA : le fonds de compensation pour la TVA vise à compenser la TVA acquittée par les communes sur leurs investissements, notamment leurs dépenses d'équipement. Ce fonds est alimenté par un prélèvement sur recettes de l'État.

Retour de biens affectés : dans le cadre d'une délégation de service public, une commune peut mettre à la disposition d'un tiers un certain nombre de biens nécessaires à l'exploitation des services de la délégation. Ces biens font l'objet d'un retour à la commune à l'échéance de la convention de délégation. Cette ligne budgétaire correspond à la valeur estimée de ces biens.

Méthodologie :

Les chiffres présentés dans ce service sont ceux des budgets principaux exécutés des communes dont les données comptables ont été centralisées par la direction générale des Finances publiques du ministère de l'Economie et des Finances. Le calcul des données par habitant a été réalisé à partir des données de populations fournies par l'Insee.

A propos des données de population :

Certaines communes (notamment les communes touristiques de montagne ou du littoral dont la population permanente est souvent faible) rapportent les différents éléments de leur budget à un nombre d'habitants "majoré" en fonction du nombre de résidences secondaires ou de places de caravanes figurant sur leur territoire. Conformément aux pratiques du ministère de l'Economie, les données de population utilisées dans ce service correspondent aux populations légales non majorées des villes de France.