Le gouvernement assigne Expedia en justice

Le gouvernement assigne Expedia en justice L'éditeur de Expedia.fr et hotels.com est accusé de pratiques abusives. Une autre centrale de réservation devrait subir le même sort d'ici la fin de l'année.

Les ministres Sylvia Pinel, Benoît Hamon et Fleur Pellerin ont annoncé, hier, l'assignation du Groupe Expedia en justice. Tandis que la Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) avait été chargée d'étudier les relations entre les centrales de réservation de prestations hôtelières et les établissements hôteliers, des pratiques abusives mises en œuvre par les premiers ont été mises à jour : certains sites de réservations interdisent aux hôtels de proposer directement aux consommateurs des tarifs plus attractifs que les leurs (clauses dite de parité tarifaire), ou encore imposent la mise en vente sur leur plate-forme de la dernière chambre disponible.

Les trois ministres ont donc décidé de marquer le coup : le groupe Expedia, à travers ses sites Expedia.fr et Hotels.com, est assigné en justice : le tribunal de commerce de Paris a été saisi par le ministre de l'Economie. Une assignation concernant une autre centrale de réservation est en cours d'élaboration et devrait intervenir d'ici la fin de l'année, révèlent les ministres.

L'Umih, organisation patronale de l'hôtellerie et de la restauration, s'est par ailleurs élevée contre les commissions excessives des plateformes de réservations et a lancé une pétition auprès des hôteliers.

Annonces Google