Le CA de l'e-commerce français atteint 81,7 milliards d'euros en 2017

Le CA de l'e-commerce français atteint 81,7 milliards d'euros en 2017 ​​​​​​​La hausse de la fréquence d'achat compense la chute du panier moyen à 65,5 euros. Parmi les raisons du succès : toujours plus de sites et d'audience mobile ainsi que l'effet Black Friday.

81,7 milliards d'euros. Voilà le montant qu'ont dépensé les Français sur Internet en 2017. C'est 14,3% de plus que les 72 milliards d'euros de 2016 et près de deux fois plus que les 45 milliards de 2012, selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad). Au total, les acheteur français ont dépensé en moyenne 2 184 euros en 2017. 1,2 milliard de transactions online ont été réalisées, soit une croissance de 20,5%.

Le chiffre d'affaires du e-commerce français a atteint 81,7 milliards d'euros en 2017.  Fevad

Quelles sont les raisons qui expliquent cette croissance ? Tout d'abord, ce chiffre d'affaires est soutenu par 37 millions de cyberacheteurs, selon Médiamétrie. Ensuite, la fréquence d'achats explose à 33 transactions en ligne par an, contre 28 en 2016. Cette hausse compense largement un panier moyen en baisse à 65,5 euros en 2017, contre 70 euros en 2016. Il est même descendu à 63 euros au dernier trimestre.

En outre, le nombre de sites marchands actifs a encore augmenté de 10% sur un an. La hausse de l'audience sur mobile a aussi porté le secteur. L'indice iCM, qui mesure les ventes sur l'Internet mobile, a progressé de 38% sur un an. Concrètement, près d'un tiers du volume d'affaires des sites est désormais réalisé sur ce terminal.

2017 portée par le Black Friday et Noël

Le Black Friday et les promotions de Noël ont été particulièrement efficaces en 2017. Grâce à ces deux événements, l'e-commerce français a enregistré une forte progression des ventes au T4 de 17,5% sur un an. "Pour nous la période de Noël commence désormais avec le Black Friday en novembre. C'est un long marathon qu'il faut tenir en matière de logistique", met en perspective Xavier Mallet, directeur général de Colissimo.

En 2018, l'e-commerce devrait dépasser la barre des 90 milliards d'euros

Par catégories, le CA des sites de vente aux particuliers a progressé de 9% sur un an. Celui des sites de vente en ligne de voyage et du tourisme a affiché une croissance de 13%. Les ventes en BtoB accélèrent à 17,5%.

Les ventes sur places de marché ont continué de croître, mais moins rapidement qu'auparavant. L'indice iPM, qui mesure l'ensemble des ventes réalisées sur la marketplace par les vendeurs tiers, a progressé de 15% sur un an. Aujourd'hui, les places de marché représentent 29% du volume d'affaires total du e-commerce. En 2018, l'e-commerce devrait poursuivre cette croissance, dépasser la barre des 90 milliards d'euros et franchir le cap des 100 milliards fin 2019.

Et aussi : 

Annonces Google