De la préparation à l'animation, Fnac s'agite pour le Black Friday 2018

De la préparation à l'animation, Fnac s'agite pour le Black Friday 2018 Fnac a pour objectif de faire du week-end du Black Friday son 1e week-end de l'année en ventes sur Internet et son 2e en magasin.

L'agitateur culturel ne laisse rien au hasard pour sa 5e édition du Black Friday. Les rabais de la Fnac s'étalent du lundi 19 novembre au lundi 26 novembre 2018. Une semaine complète de promotions qui nécessite une importante préparation en amont. "Le Black Friday n'est pas une opération qui s'improvise. Nous travaillons dessus depuis six mois. Nous avons plus de 40 000 produits promotionnés sur la période, avec des grandes marques et des produits neufs", commence Vincent Gufflet, directeur commercial chez Fnac Darty. Cette année, Fnac espère bien faire du week-end du Black Friday le premier week-end de l'année en nombre de ventes sur Internet et le deuxième en magasin, après celui de Noël.

"A partir du moment où la période est bien identifiée pour le consommateur, elle a un sens pour nous"

Le Black Friday bouscule en effet le paysage commercial en France, mais la Fnac s'en félicite. "La consommation change et les rendez-vous commerciaux sont perturbés depuis quelques années. Cependant, nous retrouvons avec le Black Friday les fondements du commerce avec des promotions régulières", continue Vincent Gufflet. Face aux risques de cannibalisation des achats de Noël et de promotions à outrance, ce dernier est catégorique : "A partir du moment où la période est bien identifiée pour le consommateur, elle a un sens pour nous".

Comme chez la plupart des retailers, la fourchette des rabais chez Fnac varie entre 15% et 50% en moyenne. Difficile d'aller plus loin, car le Black Friday n'est pas une période de soldes et ne légalise pas la revente à perte. Autre raison : les produits mis en avant sont neufs et figurent parmi les meilleures ventes de cette fin d'année, contrairement aux produits de fin de série destockés durant les soldes.

Miser sur son réseau physique

L'animation commerciale est aussi au cœur du dispositif de Fnac. "Le but est de jouer sur des offres très différentes tous les jours. Par exemple, certains consommateurs sont très réactifs au début dans le gaming et les téléviseurs. Puis, nous dévoilons dans un second temps les offres génériques et plus grand public", détaille Vincent Gufflet. Autrement dit, Fnac commence d'abord par des packs PS4 VR et des assistants vocaux, puis enchaîne avec des aspirateurs Dyson et des offres sur le son.

"Il ne suffit pas d'ouvrir les tuyaux de la marketplace, il faut en garder le contrôle"

Pour se démarquer des concurrents et notamment des e-commerçants, Fnac mise notamment sur son réseau physique et sur le retrait en magasin (click & collect). Sur sa place de marché, les marchands tiers sont aussi de la partie. Cependant, Fnac fait très attention à la cohérence entre ses offres en propre et celles des marchands partenaires. "Il faut qu'il y ait une logique dans tout cela. Aujourd'hui, il ne suffit pas d'ouvrir les tuyaux de la marketplace, il faut en garder le contrôle", termine Vincent Gufflet. C'est-à-dire éviter les incohérences de prix et les faiblesses logistiques. L'enseigne souhaite vendre durant le Black Friday mais aussi acquérir des clients dans la durée…

Et aussi :

Annonces Google