Data, Vidéo et temps réel : place à l'hyperpersonnalisation dans vos campagnes

La vidéo a connu ces dernières années de nombreuses évolutions. Aux Etats-Unis, un nouveau « spécimen », à la croisée du big data et de l’intelligence artificielle, est en train de bousculer les directions marketing et communication : la vidéo interactive personnalisée en temps réel.

Le développement exponentiel des intelligences artificielles permet des interactions plus fluides et plus personnalisables. En couplant data et vidéo, vous obtenez un format qui s’adapte en temps réel à chaque internaute pour permettre un dialogue sur mesure et une expérience ultra personnalisée. De quoi créer des campagnes uniques, en temps réel, qui renforcent les relations avec vos audiences.

En France, c’est AXA qui a fait le premier pas, avec une campagne disruptive basée sur la personnalisation. Chacun des 400 000 clients ciblés s’est ainsi vu adresser une vidéo construite selon un scénario personnalisé en fonction de son profil, une vingtaine de profils types ayant au préalable été identifiés : dès la première connexion, le client était interpellé par son prénom et était immergé dans un univers mi-réel mi-dessin animé dans lequel l’agent AXA lui présentait en temps réel divers contenus qui s’adaptaient à sa situation. Résultat : 60% des clients ayant visionné la vidéo ont souhaité un contact avec un conseiller…

SAV, Publicité, marketing direct… des possibilités infinies ! 

Projetons-nous un instant, soyons la cible :

·       Service client : échanger avec un super concierge, humain, offrant une écoute attentive et ultra personnalisée, qui vous accompagne en fonction de vos émotions et moments de vie, qui anticipe vos questions. Il n’y a qu’un pas pour parler de bot vidéo.

·       Ventes : Etre « contacté » par le sympathique commercial d’un fournisseur d’accès qui vous propose un abonnement sur-mesure car il utilise des données externes (social media, parcours sur le site etc.) et internes (CRM etc.) vous concernant.

·       Real time marketing : Faire face à une publicité réellement pertinente et fine, qui retient votre attention en répondant point par point à vos sensibilités et besoins du moment (real time marketing).

·       SAV : Etre accompagné par un véritable expert dans la résolution d’un problème…


Les deux limites : l’homme et la data

Le champ des possibles est donc infini, la seule limite ce n’est plus la technologie mais : L’homme, qui doit imaginer non seulement tous les scénaris possibles pour que l’expérience de son dispositif soit totalement « one to one », mais qui doit également industrialiser tous les process de production pour produire des vidéos de qualité, aux multiples scénarios, à des budgets limités.


La data, qui est partout mais souvent difficilement exploitable, peut constituer un réel frein pour les directions marketing et communication. Ces dernières, accompagnées par les agences dont le rôle principal est de concilier Data et Créativité, doivent avancer main dans la main avec les DSI et les SSII, chargées de transmettre les données issues du SI de l’entreprise.


La vidéo est morte, vive l’hyperpersonnalisation 

Infobésité, Content shock… Alors que les marques ont de plus en plus de mal à intéresser et à engager leurs audiences toujours sur-sollicitées, l’hyperpersonnalisation et l’hypercontextualisation sont des enjeux de taille dans les dispositifs marketing. La vidéo n’est pas épargnée et il ne fait aucun doute que le format interactif et personnalisé en temps réel va s’imposer dans les années qui viennent, au service de « l’hyper-pertinence » pour conclure sur un néologisme.

Etats-Unis / SSII

Annonces Google