Soldes d’été vs Amazon Prime Day : un bras de fer équitable ?

L’impact des soldes d’été peut sembler dilué dans la masse d’événements promotionnels. Devons-nous pour autant fermer la porte aux soldes d’été, qui ont toujours été une période privilégiée pour se faire plaisir dans le cœur des Français ?

Tout juste sortis vainqueurs de la Coupe du Monde de Football, Amazon Prime a proposé à ses abonnés 2018€ à gagner pour célébrer cette victoire. Voilà un exemple parmi d'autres de la dilution des soldes d'été dans la masse d'événements promotionnels. Pourtant, il semble difficile de faire une comparaison adéquate, tant les formats divergent. D’un côté, les soldes d’été seront les dernières à durer si longtemps, car dès 2019 ce ne seront plus que quatre semaines qui seront allouées aux marchands. Cette mesure prise par Bercy devrait ainsi favoriser la période des soldes et créer un format plus compact et rentable pour l’ensemble des marques.

D’autre part, l’édition 2018 de l’Amazon Prime Day lancée le 16 juillet dans dix pays différents a bénéficié de six heures de plus qu’en 2017. Au final, le format de cet événement qui ne dure qu’une journée et demie conserve un caractère exceptionnel et éphémère.

C’est la spécificité des nouveaux formats plus courts plébiscités par les consommateurs français. Cette démarche est bien sûr bien accueillie par la plupart des retailers qui surfent sur la notion d’instantanéité pour renforcer l’impact émotionnel lié aux promotions.

 Des contenus en fonction des attentes consommateurs

En termes d’offres, les soldes d’été et l’Amazon Prime Day sont sur un pied d’égalité, même si l’on constate des différences dans les attentes et les habitudes des consommateurs.

Tout d’abord, les soldes d’été qui sont toujours plébiscitées par 6 Français sur 10, représentent un rendez-vous immanquable pour les commerçants en ligne ou physique. Ce pic d’achat important est très attendu par les consommateurs pour profiter largement de promotions sur des gammes de produits très variées avec en premier lieu les chaussures, la mode et accessoires, les soins et la beauté suivi par l’ameublement et la décoration.

D’un autre côté, l’Amazon Prime Day table sur ses abonnés Prime pour proposer des réductions privilégiées sur sa plateforme. Ils offrent ainsi des promotions inédites liées à d’autres secteurs axés sur le numérique pour se différencier. Ce sont avant tout les services d’abonnements en ligne, le high-tech, l’électroménager ou les accessoires tendances du moment qui ont la côte.

Les contenus recherchés par les consommateurs se singularisent donc selon les formats avec une prédominance forte des achats effectués en magasins physiques durant les soldes d’été alors que les commandes sont uniquement en ligne pour l’Amazon Prime Day.

Un match inégal mais complémentaire ?

Le constat est donc sans appel : il est finalement très difficile de comparer l’ampleur d’un géant du e-commerce américain tel qu’Amazon à celles des marchands français sur des soldes d’été. Néanmoins, les retailers de l’Hexagone parviennent à capter une audience affinitaire en capitalisant sur des valeurs pérennes qui touchent des Français à l’affût de bons plans durant l’été. Les soldes d’été constituent à leur échelle une sorte de "tradition" et sont considérées comme un rendez-vous incontournable par l’ensemble des acheteurs et des marques. Les événements qui gravitent autour des soldes quant à eux deviennent une multiplication d’opportunités permettant de toucher différentes tranches de consommateurs selon des thématiques événementielles ponctuelles.

Ce qu’il faut retenir, c’est que le consommateur ne fait plus cette distinction mais va selon ses envies et ses besoins du moment piocher dans cet étalage d’offres. Les marques ont bien cerné le caractère volatile et opportuniste des consommateurs et s’inscrivent donc activement à tous les événements possibles pour diversifier leurs actions et prodiguer une expérience d’achat optimisée à tous les niveaux. La vision client-centric est ainsi de mise.

Il n’est donc pas forcément nécessaire d’opposer les événements promotionnels en tant que tels mais plutôt de renforcer les dispositifs marketing et busines en fonction. L’été est une période propice aux promotions pour le plus grand plaisir des Français, que ce soit à travers les soldes d’été ou l’Amazon Prime Day !

Annonces Google