Comment une gestion efficace des entrepôts peut sauver une vente ?

En pleine période de soldes, une attention particulière portée à la gestion de ses entrepôts permettrait aux commerçants de générer de nouvelles ventes et, point essentiel, de fidéliser leur clientèle. Explications.

Alors que la période de soldes d’hiver bat son plein, les commerçants sont bien sûr confrontés à l’une des plus grandes frustrations de leurs clients : ne pas trouver les produits qu’ils recherchent ! En rupture de stock, difficile à trouver ou simplement peu pratique à entreposer. Cela ne change rien pour les consommateurs qui bien souvent n’hésitent pas à délaisser un magasin après une telle mésaventure. Conséquence ? Une ou plusieurs ventes manquées, et un accroc non négligeable dans un environnement compétitif où chaque client a son importance.

Les consommateurs recherchent désormais des expériences d’achat en magasin et en linge plus fluides. Ainsi, il est devenu crucial pour les commerçants de disposer d’un système leur permettant de vérifier la disponibilité d’un article en stock, que ce soit dans leur magasin ou ailleurs. C’est pourquoi certains commerçants agissent afin d’empêcher la frustration des clients qui se déplaceraient pour rien. Ils associent alors l’aspect pratique de l’achat en ligne et le charme de l’expérience en magasin. Pour que ça fonctionne, les commerçants doivent privilégier certaines pratiques commerciales.

La remise sur prix, une solution fiable mais encore insuffisante

La méthode la plus ancienne - et la plus éprouvée - consiste à offrir des remises aux clients lorsqu’ils reviennent en magasin une fois l’article réapprovisionné. Celle-ci permet de récompenser la fidélité du client tout en lui offrant une incitation à l’achat. Toutefois, selon la Zebra Global Shoppers study, bien que 61 % des acheteurs plébiscitent ce dispositif de promotion, seuls 44 % des commerçants y ont recours.

L’une des alternatives à cette solution réside dans le recours accru à la livraison rapide à domicile si un article n’est plus en stock. Toujours d’après la Global Shopper Study, 62 % des acheteurs dans le monde aimeraient bénéficier de cette option, alors que tout juste 42 % des commerçants interrogés l'ont réellement mise en place. Le véritable défi des commerçants est donc d’améliorer les modalités de la livraison à domicile, en particulier dans le cadre du "dernier kilomètre". 

Flexibilité et visibilité de la supply chain

La supply chain traditionnelle exige de la fluidité entre les magasins et l’entrepôt. Quand un distributeur souhaite mettre en place un service de livraison à domicile ou bien réapprovisionner rapidement des articles en promotion, il est essentiel de mettre en œuvre une organisation logistique encore plus puissante. Celle-ci doit permettre d’évaluer instantanément et de façon fiable le statut de chaque article en stock. Un commerçant doit posséder toutes les informations concernant un produit, qu’il s’agisse de son emplacement (entrepôt ou magasin), de sa taille ou de sa capacité à être expédié. Les clients ayant opté pour la livraison à domicile souhaitent que les articles soient expédiés à une vitesse équivalente à ce que proposent les sites d’achat en ligne.

Le personnel d’entrepôt doit également bénéficier d’outils leur permettant de localiser et de traiter rapidement des produits. En effet, si les opérateurs chargés de localiser, de scanner et d’expédier rapidement les articles utilisent des technologies obsolètes, la mise en œuvre de stratégies d’exécution alternatives sera d’autant plus difficile pour les commerçants. C'est ce qui explique l’investissement de plus en plus poussé dans les technologies d’entreposage telles que les terminaux mobiles et les solutions RFID.

Réaliser des ventes à partir de l’entrepôt

Face à la redoutable concurrence, les enseignes comprennent la nécessité de proposer des solutions conformes aux exigences croissantes des clients en matière de rapidité et de flexibilité d’exécution. Des méthodes pertinentes telles que les promotions doivent être désormais davantage ciblées et personnalisées à mesure que les chaînes d’approvisionnement logistiques gagnent en souplesse et en visibilité. L’idée est d’offrir aux commerçants une agilité renforcée auprès de leur chaîne d’approvisionnement afin d’enrichir l’expérience client par des contenus individualisés. C’est lorsque les commerçants prendront mieux en compte les attentes des consommateurs qu’ils parviendront à les fidéliser. Pour cela, ils doivent poursuivre leur investissement dans des outils et des solutions qui leur permettront d’anticiper leurs demandes

Dès lors, il est clair que la qualité d’une expérience en magasin commence par une gestion optimisée des entrepôts de stockage et de la chaîne d’approvisionnement. Avec l’essor du e-commerce, cela représente l’un des défis majeurs pour les commerçants. S’ils ne s’adaptent pas, ils pourraient bien nettement souffrir de l’attrait et de la flexibilité des sites de vente en ligne.

Autour du même sujet

Annonces Google