Windows dépassé par Android avant 2016 ?

Windows dépassé par Android avant 2016 ? Selon IDC, le système d'exploitation de Microsoft pourrait voir ses parts de marché progressivement s'éroder, pour finir par se faire doubler par Google. Mais, l'éditeur ne serait pas le seul perdant.

A l'heure de l'ère post-PC, de la consumérisation de l'informatique et du recours croissant à des terminaux personnels au travail (Bring Your Own Device), c'est désormais bien acquis : les terminaux mobiles iOS et Android sont en train de gagner du terrain sur le marché des OS. Mais jusqu'à quel point vont-ils venir défier Windows ? C'est la question que s'est posée le cabinet de recherche IDC.
 

Sa réponse ne va guère plaire à Microsoft : entre 2011 et 2016, la domination du couple Windows - Intel x86 va perdre de sa superbe. Pour le cabinet, le fondeur partenaire historique de l'éditeur devrait en effet être également pénalisé.

IDC estime qu'au terme de ces 5 ans, la part de marché de ce duo va passer de 35.9% à 25.1%. Durant le même laps de temps, le système d'exploitation mobile Android, qui se base lui sur des architectures signées ARM, devrait un peu progresser, et passer de 29.4% à 31.1% de parts de marché. Il pourrait donc doubler Windows.

Quant aux terminaux fonctionnant grâce à iOS (iPad et iPhone), ils devraient atteindre 17.3% de parts de marché en 2016 – contre 14.6% l'année dernière.

 

idc 250
Selon les chiffres d'IDC, dans les prochaines années, la proportion de smartphones vendus (en rouge) ne va cesser de progresser, par rapport aux PC (en jaune) ou aux tablettes (en bleu) © IDC

Plus de smartphones vendus que de PC en 2011


Evidemment ces prédictions reposent sur une tendance, déjà perceptible : l'explosion des smartphones et tablettes, deux terminaux sur lesquels Microsoft se fait distancer. Si, en 2010, les 347 millions de PC vendus étaient plus nombreux que les 305 millions de smartphones commercialisés, les courbes se sont croisées en 2011.
 

En effet, l'année dernière, 353 millions de PC ont été vendus. Soit moins que les 494 millions de smartphones écoulés. Et l'écart va se creuse. Selon IDC, dans 5 ans, il se vendra plus de deux fois plus de smartphones (1,161 milliard d'unités) que de PC (518 millions d'unités). Quant aux tablettes, dont 69 millions d'unités ont été vendues en 2011, IDC estime qu'il s'en vendra 106 millions en 2012, et moins de 200 millions en 2016.

En tout, PC, smartphones et tablettes réunis, plus de 1.1 milliard d'unités devraient être vendues en 2012, soit un peu plus qu'en 2011 (916 millions d'unités), mais nettement moins qu'en 2016. IDC s'attend en effet à ce que dans 5 ans, il se soit vendu 1,8 milliard de terminaux connectés, soit deux fois plus que l'année dernière.  

Si ces prédictions se révèlent exactes, ou au moins les tendances qu'elles annoncent, l'industrie IT a encore de beaux jours devant elle.

Windows dépassé par Android avant 2016 ?
Windows dépassé par Android avant 2016 ?

En savoir plus Dossier : Les entreprises face aux défis du Bring Your Own Device A l'heure de l'ère post-PC , de la consumérisation de l'informatique et du recours croissant à des terminaux personnels au travail (Bring Your...