La Commission européenne s'intéresse aux pratiques de Google concernant Android

La Commission européenne s'intéresse aux pratiques de Google concernant Android Google est soupçonné de céder ses licences Android à des tarifs cassés pour gagner des parts de marchés.

Google est sous le radar de la Commission européenne qui s'intéresse aux pratiques déployées par le géant de l'Internet pour déployer son OS mobile, Android, et mettre en avant ses propres services. Cette investigation intervient deux mois après la plainte déposée par 15 sociétés, dont Microsoft, Nokia et Oracle, pour dénoncer un abus de position dominante (Lire l'article, Microsoft, Nokia et Oracle, attaquent Google pour son monopole sur mobile, du 14/06/2013). Selon les documents que s'est procuré le Financial Times, Google est soupçonné de céder ses licences Android à des tarifs cassés pour gagner des parts de marchés. Pire, la firme de Mountain View imposerait le report ou l'annulation de smartphones opérant avec un OS concurrents ou mettant en avant des services mobiles autres que ceux de Google. Concernant ces derniers, Google ferait d'ailleurs le forcing pour les imposer. Une application comme celle de Youtube constitue d'ailleurs une part importante de son chiffre d'affaires mobile.

La commission a ainsi envoyé un questionnaire de 23 pages aux fabricants de smartphones et opérateurs télécom pour creuser la question, avant une éventuelle investigation plus formelle sur les pratiques de Google.

Autour du même sujet

Annonces Google