Sencrop lève 10 millions de dollars pour se développer en Europe

Sencrop lève 10 millions de dollars pour se développer en Europe La start-up de l'agtech accueille la participation du fonds nord-américain The Yield Lab, avec lequel elle entend partager sa vision de l'agriculture de précision.

Lauréate du prix Sima Innovation Awards 2017, la start-up française Sencrop lève 10 millions de dollars pour son expansion géographique. Cette jeune pousse spécialisée dans l'agriculture de précision a été créée en 2016 par Michael Bruniaux et Martin Ducroquet pour simplifier la prise de décision des agriculteurs, viticulteurs et arboriculteurs. Ses stations agro-météorologiques envoient en ce sens sur sa plateforme SaaS les données mesurées dans les parcelles (température, hygrométrie, vent…) en temps réel avec l'objectif d'apporter à ses clients des conseils personnalisés.

En deux ans et demi, Sencrop a déployé plus de 4 000 stations auprès de 5 000 agriculteurs, principalement en France, mais aussi en Belgique, au Pays-Bas, en Grande-Bretagne et dans six autres pays. Avec cette levée de fonds, la start-up renforcera ses équipes de data science et de marketing digital afin de s'implanter sur l'ensemble du marché européen. "Nous recherchons des compétences en front et back-end pour développer des offres à valeur ajoutée", fait savoir Martin Ducroquet. Composée de 30 salariés, la start-up devrait atteindre une quarantaine de personnes dans quelques mois.

Sencrop avait réalisé une première levée de fonds de 1,4 million d'euros en amorçage pour développer la partie informatique de sa plateforme. Ce deuxième tour de table a été mené auprès de Bpifrance via le fonds Ecotechnologies, NCI Waterstart, Nord Capital Partenaires, The Yield Lab et ses actionnaires historiques, Demeter et Breega Capital. La start-up ne communique pas son chiffre d'affaires mais assure avoir réalisé un taux de croissance de 100% cette année.

De nouveaux outils à valeur ajoutée

Sencrop compte sur l'entrée dans son capital du fonds nord-américain The Yield Lab pour avoir une connaissance accrue des tendances en matière d'agriculture de précision. "Les acteurs nord-américains sont souvent précurseurs, The Yield Lab se positionne en faveur de la réduction des intrants et d'une agriculture plus responsable, un engagement que nous voulons traduire dans nos solutions", précise Martin Ducroquet, qui bénéficiera également du réseau du fonds aux Etats-Unis et en Asie.

Pour encourager cette approche vers une agriculture adaptée à l'état de chaque plant, Sencrop entend renforcer son expertise dans la donnée agricole. "Ces 10 millions de dollars vont également nous permettre de développer notre R&D. Apporter des données de qualité et créer de la valeur par leurs croisements et historiques est au cœur de nos préoccupations. Preuve de notre capacité à innover dans les objets connectés pour le monde agricole, Sencrop vient de lancer en décembre 2018 Leafcrop, une solution de mesure de l'humectation des feuilles destinée à prévenir les maladies, et qui a remporté la médaille d'argent au Sival 2019", souligne Michael Bruniaux.

En 2019, la start-up développera aussi les fonctions collaboratives de sa plateforme. "Les agriculteurs échangent quotidiennement avec leurs agro-consultants mais ils partagent de plus en plus des informations entre eux", justifie Martin Ducroquet. Sencrop a collaboré avec la chambre d'agriculture d’Île-de-France pour installer 500 capteurs sur quatre départements et pouvoir informer les agriculteurs de la région des événements agro-climatiques se produisant près de chez eux, une averse par exemple. La plateforme prévoit de s'interfacer avec de nouveaux services tiers (de coopératives, de semenciers ou d'assureurs) pour accroître ses capacités de prédictions et élargir son écosystème.

Et aussi 

Autour du même sujet

Annonces Google