Avec l'IoT, le groupe Philogeris transforme ses résidences pour seniors

Avec l'IoT, le groupe Philogeris transforme ses résidences pour seniors La résidence Plein Ciel à Mérignac a été équipée de la solution Serenea, conçue par la société française Bluelinea, pour permettre aux résidents de demander une assistance, où qu'ils se trouvent.

Pour sa nouvelle résidence autonomie Plein Ciel à Mérignac (Gironde), gérée en délégation de service public, le groupe Philogeris voulait une technologie de pointe. Son but : localiser les résidents, à la fois dans l'enceinte et à l'extérieur de l'établissement. Philogeris gère 19 établissements en France, 16 Ehpad et trois résidences autonomie (des établissements médico-sociaux proposant des logements pour les personnes âgées associés à des services collectifs). "L'appareillage classique pour les Ehpad, auquel nous sommes habitués, n'a pas la capacité d'offrir cette géolocalisation, c'est pourquoi nous nous sommes orientés vers l'IoT pour cette résidence neuve", explique Christian Massé, directeur technique du groupe.

Le choix de Christian Massé s'est porté sur l'offre Serenea de l'entreprise française Bluelinea, spécialisée dans les objets connectés en silver économie et fort d'une expérience auprès de 800 établissements médico-sociaux. "Leur nouvelle solution mobile répondait à nos attentes, mais surtout, la rapidité d'installation a été l'argument clé." Car l'équipe de la résidence Plein Ciel tenait à mettre en place un système d'appel infirmier avant la visite de conformité du Conseil départemental, programmée fin décembre 2018, soit quelques jours après la remise des clés du bâtiment. "Nous avons rencontré Bluelinea début décembre et une semaine après, ils étaient prêt à nous équiper. Le matériel a été posé en une journée, alors qu'un système classique filaire nécessite deux mois et demi d'installation", s'étonne encore Christian Massé.

Les 52 habitants de l'établissement ont été équipés de médaillon ou de bracelet connectés pour pouvoir signaler un problème au personnel soignant quelle que soit leur position. Ces objets remontent l'appel en passant par un réseau privé LoRa. Des balises bluetooth ont été disséminées sur le site pour perfectionner la géolocalisation des résidents et permettre aux infirmiers de les rejoindre au plus vite. "Nous avons développé notre BlueHub pour assurer l'interopérabilité entre les technologies", ajoute Laurent Levasseur, président du directoire de Bluelinea. L'entreprise équipe une dizaine d'établissements avec cette nouvelle offre Serenea, lancée en février et récompensée pour son caractère innovant par le prix du jury de l'IoT Awards au salon MtoM & Objets Connectés et IoT World 2019, le 21 mars dernier. Selon nos informations, une dizaine de nouveaux établissements devraient être équipés en avril.

Un coût divisé par deux

Lorsqu'un soignant arrive près d'un résident ayant réclamé assistance, son badge opère automatiquement l'acquittement de la demande. "L'interface web du service, en offrant des statistiques sur les interventions (fréquence d'appel d'un résident, temps de réponse du personnel...), permet d'assurer un reporting aux des familles et de mieux manager les équipes en renforçant les effectifs quand le temps de réponse à une alerte est plus long", souligne Laurent Levasseur. L'équipe se félicite de bénéficier de la traçabilité des interventions. "Nous ne nous attendions pas à ce qu'un système aussi simple d'utilisation puisse aussi permettre cette fonctionnalité", avoue avec enthousiasme le directeur technique.

Bluelinea met aussi en avant l'amélioration au quotidien des conditions de travail du personnel soignants. "Les appels sont transmis directement sur leur téléphone pour leur éviter les déplacements inutiles", indique Laurent Levasseur. Huit services supplémentaires sont mis à disposition des soignants à travers les objets connectés, comme la détection de fugues, de chutes ou la surveillance de l'incontinence. La résidence Plein Ciel a pour l'heure choisi les options de détection de chute et de support d'une équipe d'écoute pour pallier aux carences de salariés la nuit.

Le coût pour la solution Serenea a été divisé par deux par rapport à des solutions classiques. "Pour 80 objets connectés, l'achat du logiciel représente 30 000 euros, contre 80 000 euros environ pour une solution classique d'Ehpad", soutient Laurent Levasseur. Le groupe Philogeris compte désormais multiplier les essais autour de l'IoT. Sa prochaine étape sera de décliner les possibilités de l'offre Serenea en Ehpad. Une expérimentation est par ailleurs en cours autour d'un lit connecté.

Et aussi : 

Autour du même sujet

Avec l'IoT, le groupe Philogeris transforme ses résidences pour seniors
Avec l'IoT, le groupe Philogeris transforme ses résidences pour seniors

Pour sa nouvelle résidence autonomie Plein Ciel à Mérignac (Gironde), gérée en délégation de service public , le groupe Philogeris voulait une technologie de pointe. Son but : localiser les résidents, à la fois dans l'enceinte et à l'extérieur...