Discret mais géant, le chinois Tuya règne sur 100 millions d'objets connectés

Discret mais géant, le chinois Tuya règne sur 100 millions d'objets connectés Encore méconnue en France, l'entreprise est présente sur 200 territoires avec ses appareils domotiques. Dans l'Hexagone, elle a déjà signé avec Leroy Merlin, Konyks et Archos.

Quasi inconnu mais pourtant un géant. C'est ainsi qu'est Tuya, étonnant groupe chinois qui domine le monde de la maison connectée, avec la bagatelle de 93 000 entreprises clientes de sa plateforme IoT, 200 territoires couverts et un catalogue de plus de 30 000 devices compatibles avec son système. Et au final 100 millions d'objets connectés gérés sur la planète. En France, l'entreprise s'est déjà fait une place en fournissant sa plateforme à Archos et à Konyks. Et sa présence sera encore renforcée par l'accord d'entente technologique signé mi-juin avec Leroy Merlin, lors du CES Asie à Shanghai.

Sa stratégie pour s'imposer sur le marché : proposer à un grand nombre d'équipementiers sa plateforme AIoT assurant l'interopérabilité entre les objets connectés pour rendre les produits grand public et commerciaux intelligents grâce à ses algorithmes, et ce de manière plus rapide et à un coût abordable. Avec Tuya, les objets connectés domotique de la marque Konyks sont ainsi devenus compatibles avec Alexa et Google Home, ce qui permet à la start-up d'orienter sa stratégie autour de la voix.

Depuis sa création en 2014 par d'anciens employés d'Alibaba, l'entreprise développe trois activités :

  • l'offre de briques technologiques développées sur-mesure avec ses clients pour leur permettre de concevoir leur propre application pour piloter des objets connectés ; 
  • la vente de plus de 30 000 références d'objets connectés fabriqués par les partenaires de Tuya ainsi que les modules de différents protocoles de communication qui peuvent  leur être adjoints ; 
  • l'accès via une licence à sa plateforme cloud AIoT dénommée Tuya Smart destinée à contrôler (et à rendre interopérables) les objets connectés à partir de ses deux applications Tuya Smart et Smart Life - Smart Living.  Pour cela, le client doit ajouter un module wifi Tuya au device.

"Nous avons fourni la première plateforme d'IA et d'IoT pour faciliter l'usage des objets connectés, car jusqu'alors, les consommateurs avaient l'impression que les produits de la maison intelligente étaient coûteux, difficiles à utiliser et nécessitaient diverses applications", affirme au JDN son CEO, Jerry Wang. Tuya a ainsi rendu sa plateforme compatible avec Amazon Echo, Google Home et IFTTT, et supporte l'ensemble des protocoles de la maison. Des milliards de requêtes sont traitées chaque jour.

L'entreprise a rapidement grandi en Chine, le plus vaste marché IoT au monde, avec 64% des 1,5 milliard de connexions cellulaires mondiales, estime la GSMA pour le quatrième trimestre 2019. Elle s'est implantée début 2018 aux Etats-Unis, avec l'ouverture d'un bureau dans la Silicon Valley. AWS, Google Nest, Energizer et Silicon Labs comptent alors parmi ses clients. Quelques mois plus tard, en juillet 2018, elle lève 200 millions de dollars auprès d'un fonds australien pour poursuivre l'intégration de l'intelligence artificielle à des appareils IoT. Depuis, les partenariats ne cessent de se multiplier : en février, Qualcomm signe pour développer la reconnaissance faciale dans ses caméras de vidéosurveillance. En avril, c'est l'acteur anglais de l'éclairage intelligent V-TAC qui entre dans la danse. Suivi en en juillet du fournisseur américain Soracom, dont un million d'objets connectés utilisent la connectivité.

Des produits Enki "Powered by Tuya" en 2020

Pour séduire les équipementiers, Tuya  parie sur sa réactivité. "Ils ont plus de 1 000 employés mais ils travaillent comme une start-up et nous accompagnent selon nos besoins", se félicite Olivier Medam, CEO de Konyks, qui a intégré à ses produits le cloud de Tuya Smart dès la création de sa marque en 2017. Leroy Merlin a rencontré Tuya en début d'année au CES de Las Vegas. "Nous considérons les produits en wifi peu fiables d'un point de vue de la sécurité. Tuya n'a pas hésité à transmettre notre logiciel avec nos standards à ses intégrateurs pour s'adapter à nos exigences de sécurisation", témoigne Pierre-Yves Hadengue, responsable IoT et Enki chez Leroy Merlin. Tuya crypte déjà tous les échanges de ses clients et la société est conforme avec le RGPD.

Les premiers produits intégrant les outils Tuya Smart devraient arriver sur le marché au cours du premier semestre 2020

Son catalogue de plus de 30 000 produits est également un argument de poids qui a convaincu Leroy Merlin. "Nous cherchions un partenaire avec des produits de qualité que nous pourrions intégrer à l'écosystème d'Enki. Tuya, qui considère aussi le software comme stratégique, a une vision identique à la nôtre sur l'interopérabilité", explique Pierre-Yves Hadengue, qui pourra faire appel aux 3 000 fabricants du réseau du Chinois. L'entreprise chinoise devient ainsi un sous-traitant de produits Leroy Merlin, certifié par Enki. Les premiers produits intégrant les outils Tuya Smart devraient arriver sur le marché au cours du premier semestre 2020.

"Leur cloud est par ailleurs très performant, c'est un aspect que nous apprécions", ajoute Olivier Medam de Konyks. Tuya possède trois datacenters fonctionnant indépendamment, à Hangzhou en Chine, à Portland aux Etats-Unis et à Francfort pour couvrir l'Europe. L'entreprise projette d'en construire de nouveaux pour assurer sa couverture mondiale. "Le temps de réponse de notre cloud est de 0,01 seconde, ce qui signifie que le temps de traitement de la commande par Tuya est de 10 millisecondes en domotique, et de 100 à 300 millisecondes dans l'industrie. Cela permet à Tuya de se distinguer de ses concurrents", précise Jerry Wang.

L'entreprise chinoise prépare une levée de fonds pour renforcer sa présence sur le marché européen. "La France est un marché important pour notre développement international à venir", indique le CEO. Tuya s'apprête également à ouvrir un bureau à Düsseldorf, en Allemagne, doté d'une équipe de développement et de vente pour l'Europe, ainsi qu'un service d'assistance à la clientèle. L'entreprise chinoise ne compte par ailleurs pas s'arrêter à la smart home. Tuya a annoncé le développement de solutions intelligentes au niveau SaaS dans différentes industries, dont l'hôtellerie, la santé, la smart city et l'immobilier.

Et aussi : 

Discret mais géant, le chinois Tuya règne sur 100 millions d'objets connectés
Discret mais géant, le chinois Tuya règne sur 100 millions d'objets connectés

Quasi inconnu mais pourtant un géant. C'est ainsi qu'est Tuya, étonnant groupe chinois qui domine le monde de la maison connectée, avec la bagatelle de 93 000 entreprises clientes de sa plateforme IoT, 200 territoires couverts et un catalogue...