70% des marques du Cac 40 ont réservé leur '.tel'


Cette nouvelle extension, dont la période préliminaire d'enregistrement s'achève le 2 février, ambitionne de devenir le plus gros annuaire mondial de contacts.

Mardi 3 février, l'enregistrement de noms de domaines avec l'extension '.tel' sera ouvert à l'ensemble des internautes. Commercialisée depuis le 3 décembre 2008, cette extension n'était jusqu'à présent accessible qu'aux détenteurs d'une marque souhaitant réserver un nom de domaine en rapport avec cette griffe, durant une période dite de "sunrise". Trois semaines après le démarrage de cette première phase, 10 000 demandes de réservation avaient été effectuées.

C'est une société anglaise, Telnic, qui s'est vu accorder par l'Icann le droit de gérer la commercialisation du '.tel'. Son directeur général, Khashayar Mahdavi, ne souhaite pas communiquer le nombre de demandes d'enregistrements de domaines en '.tel', estimant qu'il n'est pas "significatif" du succès de l'extension. "Jusqu'au 2 février, tous les demandeurs doivent fournir les preuves qu'ils détiennent la marque relative au nom de domaine qu'ils souhaitent déposer avant que celui-ci ne leur soit accordé", explique-t-il.

Le CEO de Telnic se contente d'indiquer que "plusieurs milliers" de demandes ont été déposées auprès des 130 registrars qui commercialisent l'extension dans une trentaine de pays. Google, Apple et Microsoft ont déjà demandé leur propre domaine, assure-t-il. Certaines entreprises françaises auraient également cherché à éviter tout risque de cybersquatting de leurs marques, comme Hermès, Sofitel ou Christian Dior. "70% des marques du Cac 40 ont réservé  leur nom de domaine", assure Khashayar Mahdavi.

Particularité de ce domaine : il est géré directement par Telnic et n'est pas destiné à rediriger l'internaute vers un site Web. Un nom de domaine en .tel propose une ou plusieurs pages, comportant toutes les coordonnées possibles (numéros de téléphone, fax, adresse physique, site Web, identifiant Skype, pages profils de réseaux sociaux, etc.) du déposant, qu'il s'agisse d'une entreprise ou d'un particulier. "Ce nom de domaine permet d'avoir une présence en ligne sans pour autant avoir de site Web", explique le CEO de Telnic.

A terme, Khashayar Mahdavi espère pouvoir constituer "la plus belle base de données au monde en matière de contacts", un annuaire mondial mis à jour en permanence (les propriétaires de .tel peuvent modifier leurs coordonnées en permanence ou restreindre l'affichage de certaines d'entre elles), permettant de trouver les coordonnées de n'importe qui sur la planète. A une condition : que le nombre de domaines enregistrés soit suffisamment important pour installer la consultation d'un .tel comme un réflexe.

Annonces Google