Amnesty International fustige la censure sur Internet

L'association a mis en ligne un site permettant aux internautes du monde entier de signer une déclaration demandant aux gouvernements comme aux entreprises de ne pas porter atteinte à la liberté d'Internet. Irrepressible.info propose aussi aux internautes de publier des extraits de documents censurés. Amnesty International affirme en effet que plusieurs entreprises collaborent avec des gouvernements pour "censurer Internet ou traquer des internautes". L'association cite ainsi Nortel, Sun, Cisco, mais aussi Microsoft, Google et Yahoo, trois entreprises qu'Amnesty épingle dans un rapport consacré à la répression sur Internet en Chine.

Autour du même sujet

Amnesty International fustige la censure sur Internet
Amnesty International fustige la censure sur Internet

L'association a mis en ligne un site permettant aux internautes du monde entier de signer une déclaration demandant aux gouvernements comme aux entreprises de ne pas porter atteinte à la liberté d'Internet. Irrepressible.info  propose aussi...

Annonces Google