Dans quelle langue traduire son site pour optimiser ses ventes ?

Dans quelle langue traduire son site pour optimiser ses ventes ? Si l'anglais reste la langue la plus rentable sur Internet, le chinois, le brésilien et le russe ne cessent de progresser.

L'agence Translated vient de mettre à jour son classement des langues offrant le plus grand potentiel de ventes en ligne, estimé à partir de la population internaute de chaque pays et de leur PIB par internaute. L'anglais reste en tête avec une population de 492 millions d'internautes (dont 245 millions aux Etats-Unis) au PIB de 40 057 dollars par internaute, devant le chinois simplifié qui compte 486 millions d'internautes au PIB de 13 798 dollars.

Cet écart devrait en revanche se réduire fortement d'ici trois ans, puisque Translated prévoit qu'en 2015 la Chine devancera les Etats-Unis dans le classement par pays. L'espagnol se classe troisième de ce palmarès des langues. "Traduire un site Web dans ces trois langues vous permet d'atteindre 50 % du pouvoir d'achat en ligne au niveau mondial", souligne l'agence de traduction.

Au pied de ce podium figurent le japonais (4ème), l'allemand (5ème) et le français (6ème). Quant au portugais (7ème), au russe (8ème) et à l'arabe (9ème), ils devraient comme le chinois et dans une moindre mesure l'espagnol gagner des places dans les trois prochaines années. Le Brésil, 7ème du classement par pays en 2011, devrait en particulier se hisser au quatrième rang en 2015.

Le français, qui regroupe 22 pays, compte en 2011 63,6 millions d'internautes dont le PIB vaut en moyenne 40 081dollars. La France, 6ème du classement par pays, compte 45,3 millions d'internautes pour un PIB de 43 529 dollars par internaute.

Annonces Google