Racheté 7,5 millions d'euros, Rue89 fusionne sa régie avec celle de l'Obs

Racheté 7,5 millions d'euros, Rue89 fusionne sa régie avec celle de l'Obs Claude Perdriel espère que la fusion des deux régies permettra à Rue89 de retrouver rapidement sa rentabilité.

Annoncé fin décembre, le rachat de Rue89 par le groupe Nouvel Observateur s'est réalisé à l'occasion d'une opération s'élevant à 7,5 millions d'euros. Claude Perdriel, alors actionnaire de Rue89 et président-fondateur du Nouvel Observateur (lire l'article "Claude Perdriel investit dans Rue89, qui lève 600 000 euros", du 30/06/2011), a annoncé le 4 décembre que la première étape du rapprochement des sociétés sera marquée par une fusion de leurs régies. Etape qui devrait permette à Rue89 de retrouver des couleurs en comblant ses 360 000 euros de pertes.

Plus précisément, les espaces publicitaires de Rue89 seront gérés par Régie Obs, indique Stratégies. Reste que l'édition papier de Rue89 pourrait disparaître. Rue89 souhaite par ailleurs poursuivre le développement  de ses éditions locales. Entre octobre 2010 et octobre 2011, le site avait vu sa croissance grimper de 15,28% pour atteindre près de 1,6 million de visiteurs uniques, une croissance faisant exception dans le paysage des pure players gratuits (lire l'article Quel business model pour la presse en ligne ?, du 21/12/2011).

Autour du même sujet

Racheté 7,5 millions d'euros, Rue89 fusionne sa régie avec celle de l'Obs
Racheté 7,5 millions d'euros, Rue89 fusionne sa régie avec celle de l'Obs

Annoncé fin décembre, le rachat de Rue89 par le groupe Nouvel Observateur s'est réalisé à l'occasion d'une opération s'élevant à 7,5 millions d'euros. Claude Perdriel, alors actionnaire de Rue89 et président-fondateur du Nouvel...