Les ados postent de plus de plus en plus d'informations personnelles sur les réseaux sociaux

Les ados postent de plus de plus en plus d'informations personnelles sur les réseaux sociaux Selon une étude du Pew Research Center, les adolescents américains publient de plus en plus de données personnelles sur les réseaux sociaux.

Une étude de l'institut indépendant Pew Research Center révèle que les adolescents américains âgés de 12 à 17 ans partagent plus d'informations personnelles qu'auparavant sur les réseaux sociaux. 91% d'entre eux postent des photos d'eux, contre 79% en 2006. 71% indiquent à quelle école ils étudient, et la même proportion donne le nom de sa ville, contre respectivement 49% et 61% en 2006. 53% renseignent leur adresse mail (29% en 2006) et 20% leur numéro de téléphone (2% en 2006).

60% de ceux qui possèdent un compte Facebook passent leur profil en "privé" pour que seuls leurs amis puissent y accéder. 56% d'entre eux estiment qu'il n'est "pas difficile" de gérer les paramètres de confidentialité de leur profil Facebook, et 33% "pas trop difficile". Seuls 9% disent éprouver des difficultés dans ce domaine. La plupart gèrent en fait leurs données personnelles grâce à des mécanismes qui leur sont propres. 59% d'entre eux ont déjà supprimé ou édité un message posté dans le passé, et 58% expliquent qu'ils cryptent leurs messages d'une manière ou d'une autre pour qu'ils ne soient compris que des personnes concernées.

Les adolescents américains craignent peu l'utilisation de leurs données personnelles par des tiers, comme des publicitaires. 9% d'entre eux seulement se disent "très inquiets".

Les discussions des focus groups ont révélé que les jeunes sont de moins en moins enthousiastes vis-à-vis de Facebook. Ils regrettent la présence croissante des adultes sur le réseau social et le fait que leurs amis postent excessivement. Pourtant, ils continuent de s'y connecter, car Facebook représente pour eux un outil important pour leur socialisation. Ceux qui utilisent Twitter sont toutefois de plus en plus nombreux : 24% des adolescents internautes, contre 16% en 2011.

Annonces Google