Le CSA veut réguler les relations entre les appstores et les éditeurs

Le CSA veut réguler les relations entre les appstores et les éditeurs L'autorité entend s'interposer en médiateur entre les magasins et les éditeurs d'applications en cas de conflit.

A l'occasion du colloque média NPA-Le Figaro, jeudi 21 juin, Olivier Schrameck, président de la Cnil, a déclaré vouloir réguler les rapports entre les magasins d'applications (principalement, l'AppStore d'Apple et Google Play) et les éditeurs d'applications. "Un fabricant de terminaux connectés ou un magasin d'applications mobiles joue dans l'accès aux contenus et aux services un rôle crucial auquel la régulation ne peut rester indifférente", estime le président du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel.

En avril dernier, l'application française AppGratis avait été brutalement évincée de l'AppStore par Apple, déclanchant la fureur de son CEO et poussant la ministre de l'Economie numérique Fleur Pellerin à intervenir. (Lire les articles : "AppGratis disparaît de l'AppStore après avoir levé 10 millions d'euros", du 08/04/13, et "Affaire AppGratis : Fleur Pellerin demande des explications à Apple", du 11/04/2013).

Olivier Schrameck espère que cette nouvelle prérogative sera attribuée au CSA dans la loi audiovisuelle de 2014. Dans ce cas, le CSA aurait vocation à éviter une nouvelle affaire AppGratis, en réglant les différents et en défendant les éditeurs d'applications auprès des magasins d'applications.

Autour du même sujet

Le CSA veut réguler les relations entre les appstores et les éditeurs
Le CSA veut réguler les relations entre les appstores et les éditeurs

A l'occasion du colloque média NPA-Le Figaro, jeudi 21 juin, Olivier Schrameck, président de la Cnil, a déclaré vouloir réguler les rapports entre les magasins d'applications (principalement, l'AppStore d'Apple et Google Play) et les...

Annonces Google