La SNCF va étudier une pétition en faveur de l'ouverture de ses données

La SNCF va étudier une pétition en faveur de l'ouverture de ses données L'association des voyageurs usagers des chemins de fer enjoint la SNCF à donner plus d'informations sur l'état de ses équipements suite à la catastrophe de Brétigny-sur-Orge.

Alertée par la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge, l'association des voyageurs usagers des chemins de fer (AVUC) vient de remettre à la SNCF une pétition signée par plus de 10 000 personnes, l'enjoignant à publier des données détaillées sur l'état de ses équipements au sein d'une plateforme publique. "Le site actuel de la SNCF ne correspond pas du tout à notre vision de l'open data. C'est de la communication tarte à la crème", a dénoncé Willy Colin, le porte-parole de l'AVUC, au sujet du site www.data.sncf.com sur lequel les usages peuvent entre autre obtenir des informations sur la situation de leur train. Ce dernier réclame ainsi des plus d'informations sur l'âge et l'entretien des caténaires, des voies, des aiguillages, de même que sur le matériel roulant pour lequel sont requis la date de mise en service et l'état d'entretien.

"Nous allons dans le cadre de notre programme open data étudier les propositions", a de son côté répondu à l'AFP Patrick Ropert, le directeur de la communication de la SNCF. Willy Colin, a d'ailleurs été reçu par le directeur de la sécurité de la SNCF, Alain Krakovitch.

Autour du même sujet

La SNCF va étudier une pétition en faveur de l'ouverture de ses données
La SNCF va étudier une pétition en faveur de l'ouverture de ses données

Alertée par la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge, l'association des voyageurs usagers des chemins de fer (AVUC) vient de remettre à la SNCF une pétition signée par plus de 10 000 personnes, l'enjoignant à publier des données...