Yahoo va fermer ses bureaux en Chine

Yahoo va fermer ses bureaux en Chine Le rêve chinois de Yahoo a fait long feu. Le portail va supprimer les 200 à 300 postes qu'il comptait à Pékin.

Sous pression de ses actionnaires pour rationaliser ses coûts, Yahoo a pris la décision de fermer son bureau à Pékin. 200 à 300 employés sont concernés. Si cette antenne était officiellement un service de recherche et développement, elle avait surtout été créée pour des raisons diplomatiques par Yahoo, qui cherchait à se développer en Chine. Mais sa présence, très coûteuse, ne lui avait pas suffit à trouver sa place sur le marché local, où Yahoo ne pèse pas lourd. Pire, elle l'avait pénalisé. Yahoo Chine avait en effet été fortement critiqué pour avoir collaboré avec les autorités locales afin de recueillir des informations sur un journaliste finalement condamné à 10 ans de prison. Le seul succès de Yahoo en Chine aura finalement été sa prise de participation dans le capital d'Alibaba, dont Marissa Mayer a annoncé la cession au dernier trimestre de cette année. Une opération qui devrait lui rapporter près de 40 milliards de dollars.

Annonces Google