T-Mobile un peu plus proche d'une fusion avec Sprint Nextel


La rumeur d'une fusion entre les numéros trois et quatre du marché du mobile aux Etats-Unis refait surface. Ensemble, Sprint Nextel et T-Mobile rattraperaient Verizon et AT&T.

A la recherche d'un partenaire aux Etats-Unis où sa filiale mobile T-Online souffre face aux trois principaux opérateurs, Deutsche Telekom pourrait finalement s'associer à Sprint Nextel. Les deux challengers ainsi réunis feraient en effet le poids face aux surpuissants AT&T et Verizon.

Un mariage entre les deux groupes engendrerait la création d'un troisième géant du mobile aux Etats-Unis, et placerait la nouvelle entité, avec 82,3 millions de clients, dans le trio de tête, juste entre Verizon (86,6 millions) et AT&T (79,6). T-Mobile compte ainsi 33,5 millions d'abonnés et Sprint Nextel 48,8.  

La rumeur n'est pas nouvelle. Il y a trois mois, Deutsche Telekom aurait ainsi déjà étudié faire une offre de rachat sur Sprint Nextel. Entre temps, Selon le quotidien allemand "Handelsblatt", l'opérateur allemand aurait discuté d'un rapprochement entre sa filiale américaine et AT&T, comme il l'a fait avec Orange au Royaume-Uni (lire l'article Orange et T-Mobile fusionnent au Royaume-Uni, du 08/09/09). Mais un tel rapprochement passerait difficilement sous les fourches caudines des autorités de la concurrence américaine.

T-Mobile un peu plus proche d'une fusion avec Sprint Nextel
T-Mobile un peu plus proche d'une fusion avec Sprint Nextel

La rumeur d'une fusion entre les numéros trois et quatre du marché du mobile aux Etats-Unis refait surface. Ensemble, Sprint Nextel et T-Mobile rattraperaient Verizon et AT&T. A la recherche d'un partenaire aux Etats-Unis où sa filiale...