Le Venezuela recourt à l'ICO pour contrer l'inflation

Au total, 100 millions de petros seront émis par le gouvernement. © Capture d'écran JDN
Face à l'hyperinflation du pays, le gouvernement vénézuélien a choisi de lancer sa propre crypto-monnaie, le petro. Pour ce faire, il aura probablement recours à une ICO comme le suggère un décret publié début 2018. "Le placement initial sera effectué à travers des enchères ou par une attribution directe", peut-on lire dans l'article 8. Au total, 100 millions de petros seront émis : 38,4 millions pour les institutionnels, 44 millions supplémentaires pour le grand public et 17,6 millions pour l'Etat lui-même. Le vice-président vénézuélien a récemment annoncé que 3 milliards de dollars d'intention d'achat de petros avaient été enregistrées. Une information non vérifiable. Le petro n'est cependant pas une vrai crypto-monnaie puisqu'elle est émise et contrôlée par un Etat et indexée sur le prix du pétrole.
 
Suggestions de contenus