Macho et sélect : l'Automobile club de France

Les prestigieux salons de l'Automobile club de France donnent sur la place de la Concorde. © Journal du Net / Eric de Legge

Les initiés l'appellent entre eux "l'Auto". Situé place de la Concorde et voisin de l'hôtel Crillon, le club est encore réservé à la seule gent masculine. L'accès pour les femmes y est désormais autorisé, mais à certains étages seulement. Ici se croisent des membres aux âges canoniques qui trustent les tables de bridge et des quadras sportifs qui préfèrent passer des heures dans les salles de musculation mises à disposition. On peut y croiser Christian Balmes, le patron de Shell France, Bertrand Bélinguier, le PDG du PMU et son acolyte de la Française des Jeux, Christophe Blanchard-Dignac. Antoine Bernheim (Générali) commence à y faire figure de doyen. Les patrons du Cac, comme Guillaume Poitrinal (Unibail), y côtoie les plus grandes fortunes de France, à l'instar de Bertrand Puech (Hermès) et Patrick Sayer (Eurazeo). Les Peugeot s'y retrouvent en famille, puisque Thierry, Roland et Robert y ont leurs entrées. François Nusse (Clairefontaine) et Patrick Lucas (Gras Savoye) y ont également leurs habitudes.

 

 
Suggestions de contenus