Ils dépensent des millions pour leur sport fétiche

Futile, coûteuse, inutile... "la danseuse du président" a longtemps fait l'objet de toutes les critiques. Aujourd'hui encore il n'est pas rare d'y voir la preuve d'un népotisme latent. Sauf peut-être quand il s'agit de sport, une passion qui peut se révéler rassembleuse. Et s'ils le font généralement en investisseur avertis, certains patrons sont toujours prêts à dépenser des millions pour voir leurs rêves d'enfant et de grandeur sportive se réaliser. Qui sont ces grands dirigeants qui n'hésitent pas s'offrir une équipe de football sur leurs deniers personnels ou à faire de leurs entreprises les généreux mécènes de leurs sports fétiches ? Découvrez-le.

Suggestions de contenus