12e : Hypo Real Estate, 8 milliards de dollars de pertes

Le siège d'Hypo Real Estate, à Munich. © Hypo Real Estate

Pour Angela Merkel, Hypo Real Estate rime avec casse-tête. La banque munichoise, spécialisé dans le crédit hypothécaire, a périclité au fur et à mesure que la crise s'aggravait. De tout le système bancaire allemand, c'est l'établissement qui a le plus souffert... et aussi celui qui a nécessité le maximum de soutien de la part des pouvoirs publics.

Au total, ce sont plus de 100 milliards d'euros de garanties qui lui ont été apportés. Mais la situation était telle que le gouvernement a dû nationaliser la banque. En octobre 2009, il deviendra même l'unique actionnaire d'un groupe qui ne prévoit pas de retour aux bénéfices avant 2012.

Suggestions de contenus