13e : Corbeil-Essonnes, 2 469 € de dette par habitant

Une maison de Corbeil-Essonnes. © Dominique Brahmi

Certes, la dette de Corbeil-Essonnes a baissé entre 2006 et 2008, en passant de 2 824 euros par habitant à 2 469 euros. Mais l'endettement de cette commune du sud-est de Paris avait explosé les années précédentes.

La dette totale est passée de 68 à 113 millions d'euros entre 2006 et 2008. A cette époque, l'hôtel de ville était occupé par Serge Dassault, industriel et maire UMP de 1995 à 2009.

 Corbeil-Essonnes sur l'Encyclopédie des villes

Suggestions de contenus