De plus en plus de dégazages identifiés

Les services de l'Etat arrivent désormais à identifier plus de 13% des navires auteurs de rejets illicites d'hydrocarbures. C'est 3% de plus qu'en 2007 et largement supérieur aux objectifs fixés par les parlementaires l'année dernière.

C'est que l'Etat a mis les moyens pour accroître son efficacité sur ce point. Un nouveau logiciel permet de constater plus vite et plus souvent des dégazages sauvages et d'identifier les bateaux coupables. Rien qu'avec ce logiciel, deux fois plus de pollutions ont été constatées et 2,5 fois plus de bateaux pollueurs ont été identifiés.

Suggestions de contenus