Les nouveaux eldorados africains

Johannesburg, poumon économique de l'Afrique du Sud. © pg images - Fotolia

Le 24 septembre dernier, la banque d'affaires Lazard ouvrait un département entier dédié au conseil financier en Afrique sub-saharienne. Signe d'un dynamisme économique africain qui ne laisse pas les groupes financiers indifférents. Et les prédictions des institutions internationales ne sauraient les contredire. Pour le FMI, sur les dix nations qui connaîtront la croissance économique la plus rapide dans le monde jusqu'en 2015, sept sont africaines. Conséquence ? Les projets d'Investissements directs étrangers (IDE) en Afrique ont augmenté de près de 20% en trois ans. Contre toute attente, la filière énergétique n'est pas la seule à drainer les capitaux étrangers, qui affluent de plus en plus en direction du secteur tertiaire, services financiers et communication en tête. Découvrez ces Etats qui contribuent au réveil de tout un continent.

Suggestions de contenus