Les jouets Smoby amusent en Allemagne

le siège de smoby.
Le siège de Smoby. © Smoby

Le leader allemand du jouet, Simba, a été choisi en 2007 par le tribunal de commerce de Lons-Le-Saunier, dans le Jura, pour reprendre le numéro un français du jouet, placé en redressement judiciaire six mois auparavant. Un holding grenoblois était bien sur les rangs, mais le concurrent du Français a été préféré. De tous les actifs du groupe français alors asphyxié par une dette de 277 millions d'euros, seul Majorette n'est pas passé sous pavillon allemand. Désormais Simba est numéro un européen. Il a gardé 600 employés dans le Jura.

Suggestions de contenus