Alexander Abramov a perdu 4,1 milliards d'euros en 2008

Patron copropriétaire du plus grand producteur d'acier russe, Evraz, Alexander Abramov fait partie de la deuxième vague des oligarques. Celle qui s'est ruée sur les actifs privatisés par l'Etat après ceux du stratégique secteur de l'énergie. Et si la valorisation de son entreprise est montée en flèche au début des années 2000, il a subi la même mésaventure que Roman Abramovitch, actionnaire lui aussi d'Evraz. L'action a perdu 85% de sa valeur en quelques mois. Des pertes estimées à 4,1 milliards d'euros, soit quasiment 60% de son patrimoine initial.

Suggestions de contenus