Les pertes des milliardaires russes

Le plus difficile en Russie ne semble pas de peser des milliards, mais d'arriver à les conserver. En un an, le nombre de milliardaires russes, selon le classement annuel du magazine " Finans" s'est réduit de moitié. La crise est passée par là, et a fait fondre comme neige au soleil les plus gros patrimoines russes. Il ne reste désormais plus qu'une petite quarantaine de milliardaires, moitié moins qu'en 2008. La chute des prix du pétrole, l'effondrement des bourses et du rouble ont fait perdre 146,3 milliards d'euros aux 20 russes les plus riches. La situation est d'autant plus périlleuse car ils ont souvent acquis leurs entreprises à grand coups d'emprunts garantis sur leurs actifs. Aujourd'hui dévalués, ils ont le plus grand mal à trouver des liquidités pour les rembourser. Et le Kremlin pourrait jouer un rôle d'arbitre, en prêtant de l'argent aux oligarques bien en cour et en laissant s'effondrer les effrontés.

 

Suggestions de contenus